LES QUESTIONS LES PLUS POSÉES AU SUJET DU CHANVRE

Copyright (c) 1994 par Brian S. Julin

http://huizen.dds.nl/~jeroenw/faq.htm
English Version

Ce document qui se retrouve à l'adresse ci-dessus a été traduit librement de l'anglais. Cette information est primordiale pour tous les peuples, qu'il soit distribué et consulté. Il y a encore quelques termes anglais, en italique, et on s'en excuse Si des erreurs se sont glissé veillez, s'il-vous-plaît, nous en faire part.

Stéphanie Deschambault

CONTENUE:

1) QU'ELLES-SONT CES HISTOIRES À PROPOS DU CHANVRE ?

1a. Qu'est-ce que le chanvre?

1b. Qu'est-ce que le cannabis?

1c. D'où vient le mot marijuana?

2a. Comment peut-on utiliser le chanvre comme nourriture?

2b. Qu'elles sont les avantages du chanvre comparativement aux autres cultures?

2c. Est-ce que le chanvre est compétitif mondialement en tant que source de protéine?

3a. Comment peut-on utiliser le chanvre pour fabriquer des tissus?

3b. Pourquoi est-ce meilleur que le coton?

4a. Comment peut-on utiliser le chanvre pour faire du papier?

4b. Pourquoi ne peut-on pas continuer à utiliser les arbres?

5a. Comment peut-on utiliser le chanvre comme carburant?

5b. Pourquoi est-ce meilleur que le pétrole?

6a. Comment peut-on utiliser le chanvre comme médicament?

6b. Qu'est-ce qu'il y a de néfaste avec les médicaments que nous avons?

7. Qu'elles sont les autres utilités du chanvre?

2) POURQUOI LA PROHIBITION ?

  1. Comment et pourquoi est-ce que le chanvre est devenu illégal?
  2. OK, alors qu'est-ce que ces histoires ont à faire avec le chanvre?
  3. Vous voulez me faire accroire qu'ils n'ont pas pensé voter une meilleure loi, une qui proscrit la marijuana et permettre l'utilisation commerciale du chanvre?
  4. N'y a-t-il pas une leçon à apprendre de tout ça?

  1. EST-CE QUE C'EST ? EST-CE QUE CE N'EST PAS ?

EST-CE QUE C'EST VRAI QUE ?

1. Est-ce que la marijuana demeure dans nos graisses et vous garde "high" pour des mois?

2. Mais... La marijuana d'aujourd'hui n'est-elle pas beaucoup plus puisante qu'elle l'était dans les années soixante?

(Ou, plus souvent... Que la marijuana est 10 fois plus puissante qu'elle l'était dans les années soixante!)

3a. Est-ce que la marijuana cause des dommages au cerveau?

3b. Si elle ne tue pas les cellules du cerveau, comment est-ce que ca te rend "high"?

4. Les gens ne meurent-ils pas à fumer de la marijuana ?

5. J'oubliais, est-ce que la marijuana cause des dommages au cerveau à court terme?

6a. Est-ce que la marijuana va rendre mon chum psychopathe?

6b. Les fumeurs de marijuana ne se retirent-ils pas de la société?

7. Est-ce que c'est vrai que la marijuana te rend paresseux et sans motivation?

8. La marijuana n'est-elle pas une porte ouverte aux autres drogues?

Ne t'amène-t'elle pas à utiliser des drogues plus fortes?

9a. Je ne veux pas que les mineurs puissent fumer de la marijuana.

Comment puis-je les empêcher?

9b. Les enfants ne vont-ils pas pouvoir voler les plants de marijuana que les gens font pousser?

10a. Hé, ne savez-vous pas que la marijuana fait baisser la quantité de testostérone chez les garçons adolescents causant divers problèmes de développement mental et physique?

10b. La marijuana ne réduit-elle pas la quantité de spermes chez les hommes qui sont de grands consommateurs?

10c. J'ai entendu que l'utilisation de marijuana par les adolescentes affectait la production des hormones, le cycle menstruel, et la fertilité. Est-ce vrai?

11. Est-ce que fumer de la marijuana est pire que fumer la cigarette pour nous?

12. Les enfants nés de mère consommatrice de marijuana ne souffrent-elles pas du "Syndrome Fœtal de la Marijuana"?

13. La marijuana ne cause-t'elle pas beaucoup d'accidents d'automobiles?

14. N'avez-vous pas peur que tout le monde reste accroché?

15a. Est-ce que tester la marijuana dans l'urine pour des conditions d'employabilité est une bonne idée?

Je veux être sur que mon entreprise est bien tenue.

15b. Est-ce que toute cette histoire en vaut vraiment la peine, en tout cas, dans le but de réduire les risques d'accident et les coûts de la santé?

16. Ne serait-il pas mieux d'emprisonner tous les consommateurs?

17. J'ai entendu qu'il y a plus de 400 produits chimiques dans la marijuana... Alors...?

18. Est-ce que cette drogue endommage mon système immunitaire et n'est-il pas plus facile alors d'attraper un rhume?

4) POURQUOI EST-C'ENCORE ILLÉGAL ?

1. Pourquoi est-c'ENCORE illégal?

2. Qu'est-ce que je peux faire pour apporter un peu de sens dans nos lois contre la marijuana?

3a. Où puis-je avoir plus d'information?

3b. Hum, je viens juste de me rappeler que je suis un nul des ordinateurs. Y a-t'il des bons livres que je pourrais trouver au lieu?

4. Avez-vous quelques conseils pour les gens qui veulent organiser leurs propres groupes?

5) RESSOURCES EN ORDRE DE QUESTION.

6) AU SUJET D'alt.hemp FAQ.

=================================================================

1) QU'ELLES-SONT CES HISTOIRES À PROPOS DU CHANVRE ?

1. Qu'est-ce que le chanvre?

CHANVRE n.m. (gr. Kannabis). 1. Plante annuelle à fleure palmées, cultivée pour sa tige, qui fournit une excellente fibre textile, et pour ses graines dont on fait de l'huile. (Famille des cannabinacées.) ¤ Chanvre indien : variété de chanvres. 2. Filasse retirée du chanvre par les opérations de rouissage, de broyage et de teillage ; textile fait de cette matière.

Petit Larousse 1989

Le chanvre est la plante appelée "cannabis sativa". Il y a plusieurs variétés de plantes qui se nomment chanvre mais le chanvre de cannabis est la plus utilisée de tous. En fait, "cannabis sativa" signifie "chanvre" (cannabis) "utile" (sativa).

Le chanvre est une plante résistante qui a été utilisée à plusieurs fins depuis la préhistoire. Sa fibre est le produit le plus connu. Le mot chanvre peut aussi désigner la corde ou la ficelle fabriqué à partir de la plante du chanvre, ainsi que le tronc de la plante qui les produit.

2. Qu'est-ce que le cannabis?

CANNABIS n.m. (mot latin, chanvre). Chanvre indien.

Petit Larousse 1989

Le cannabis est la plus résistante des plantes de chanvre. Il produit le plus solide des tissus qui se nomme "canevas". (Le canevas était le seul tissu qui ne pourrissait pas au contact de l'eau salée et il a été largement utilisé pour fabriquer les voiles dans l'industrie maritime.) La plante du cannabis fournit aussi trois autres produits essentiels que les autres plantes ne produisent pas: des graines, de la pulpe et une substance thérapeutique.

La pulpe est utilisée comme carburant et pour fabriquer du papier. Les graines conviennent à l'homme et aux animaux comme nourriture. L'huile extraite des graines peut être utilisé comme base pour la peinture et pour les vernis. Une préparation à partir de la résine des fleurs et des feuilles de la plante du chanvre donne un médicament qui peut être utilisé pour différents buts.

3. D'où vient le mot marijuana?

Le mot "marijuana" est un slang Mexicain qui est devenu populaire dans les années 30, en Amérique, lorsque les médias et le gouvernement ont utilisé une succession de plans pour la prohiber. On réfère maintenant cette période au "Reefer Madness Movement". L'on y parlait spécifiquement que de la partie du cannabis que les soldats Mexicains avaient l'habitude de fumer.

Aujourd'hui, aux États-Unis, il est légal de posséder les racines et la tige du chanvre. Personne ne peut être arrêté à porter du linge fait de chanvre ou d'utiliser du papier de chanvre. Il est aussi légal de posséder des graines et de les consommer mais seulement si elles sont stérilisées (qui n'a pas atteint leurs maturités). Il est illégal parcontre de posséder les fleurs, les boutons et les feuilles de la Marijuana et il y a des amandes très élevées et possiblement des peines d'emprisonnements pour la possession de marijuana.

Vu qu'il n'est pas possible de faire pousser du chanvre sans être en possession de marijuana (feuilles), les États-Unis ne produisent aucun produit industriel de chanvre et ils doivent les importer ou plus souvent les remplacer (il y a une façon de faire pousser du chanvre légalement mais cela implique une requête auprès du Drug Enforcement Administration et le DEA soumet très rarement de permis). Toutefois, ceci ne semble pas avoir arrêté les gens de produire et d'utiliser la marijuana. Dans plusieurs états des États-Unis, la marijuana est la culture qui rapporte le plus, entre autres parce que le prix monte en flèche sur le marché noir.

4. Comment peut-on utiliser le chanvre comme nourriture?

Les graines de chanvre sont une source très importante de protéine et de gras essentiels. Plusieurs populations ont fait pousser le chanvre pour ses graines, la plupart les mangent comme du gruau. Les feuilles peuvent être utilisé comme fibre alimentaire mais sans un léger effet psycho-actifs. Les graines de chanvre ne contiennent pas de marijuana et elles ne donnent aucun effet d'high.

La protéine contenue dans les graines du chanvre ressemble énormément aux protéines que l'on retrouve dans le sang humain. Elle est merveilleusement facile à digérer. Plusieurs patients qui ont de la difficulté à digérer se voient prescrire des graines de chanvre par leur médecin. Elle a déjà été appelée "edestine" et elle était utilisée par les scientifiques comme un modèle de protéine végétal.

Les graines de chanvre fournissent au corps humain les gras essentiels. Elles sont les seules graines qui contiennent de l'huile avec presque pas de gras saturés. Comme supplément à un régime équilibré, cette huile peut réduire le risque de maladie du coeur. C'est grâce à cette huile que les oiseaux qui mangent des graines de chanvre vont vivre plus longtemps.

Avec les graines de chanvre, les végétariens peuvent vivre et manger pratiquement sans gras saturé. Une poignée de graines de chanvre par jour va suffir adéquatement aux protéines et aux gras essentiels pour un adulte.

5. Qu'elles sont les avantages du chanvre comparativement aux autres cultures?

Le chanvre nécessite très peu de fertilisant et pousse presque n'importe-où. Il résiste aussi aux insectes nuisibles donc il réclame peu ou pas de pesticide. Ce qui est très bon pour le sol, c'est que les racines du chanvre poussent très profondément et lorsque les feuilles tombent de la plante, les minéraux et le nitrogène retournent au sol. On a fait poussé du chanvre dans le même sol pendant vingt ans sans aucune dégradation notable du sol.

Il y a deux raisons pour laquelle il est favorable d'utiliser moins de fertilisant et de produit chimique dans l'agriculture. La première raison est que ca coûte moins cher et cela nécessite moins d'efforts. La deuxième est que plusieurs produits chimiques sont dangereux et contamine l'environnement. Le moins que nous les utilisons, le mieux que c'est.

6. Et à propos de la plante de soya...

Est-ce que le chanvre est compétitif mondialement en tant que source de protéine?

Le chanvre ne produit pas tout à fait autant de protéine que la plante de soya mais la protéine provenant des graines de chanvre est de meilleure qualité. Quelque peu de considération d'un point de vu agricole pourrait faire du chanvre la récolte alimentaire du future. En plus du fait que le chanvre est d'une culture très facile, il résiste aussi aux rayons UV-B. Il est en quelque sorte une protection contre les rayons du soleil à travers ce qui reste de la couche d'ozone. La plante de soya ne supporte pas très bien les rayons UV-B. Si la couche d'ozone diminue de 16%, ce qui est très probable, la production de soya se verra chuter de près de 25 à 30%.

Nous devrons cultiver du chanvre ou nous devrons mourir de faim, et ce ne sera pas la première fois dont cela arriverait. Le chanvre a été utilisé pour sauver plusieurs populations en temps de famine. Malheureusement, à cause de plusieurs facteurs politiques, les pays sous-développés d'aujourd'hui ne peuvent profiter de cette culture. Parce que le gouvernement l'appel "marijuana" et arrache les récoltes. Dans d'autre pays s'est parce que les fermiers sont trop occupé à faire pousser de la coca et de produire de la coke et de l'héroïne pour leur dieu local de drogue. C'est vraiment une triste histoire d'état. Heureusement, un jour les regroupements pour la paix vont être capables d'enseigner les techniques d'agriculture modernes des graines et mettre fin aux manque de protéines dans le monde.

7. Comment peut-on utiliser le chanvre pour fabriquer des tissus?

La tige du chanvre se compose de deux parties appelées la fibre et la pulpe. La fibre de la plante du chanvre peut être transformé en à peu près n'importe quelle sorte de tissus. Elle est très résistante. En fait, la première paire de jeans Levi's était fait de chanvre justement pour cette raison. Comparativement à toutes les autres fibres naturelles, le chanvre répond à un plus grand nombre de demandes.

Voici comment le chanvre est moissonné: les plants sont plantés très près l'un des autres et on les laisse pousser jusqu'à ce que les feuilles tombent. Le chanvre est ensuite coupé puis laissé dans le champ lavé par la pluie pendant quelques temps. Ils sont tournés pour être exposé également des deux côtés. Pendant cette période, la pulpe se ramollit et plusieurs minéraux sont retournés au sol. Cela s'appelle le rouissage. Lorsque que cette étape est terminé, une machine sépare la fibre et la pulpe (teillage). Nous sommes chanceux d'avoir ces outils aujourd'hui, avant les hommes devaient terminer cette étape à la main et cela prenait des heures de travail à se briser le dos.

8. Pourquoi est-ce meilleur que le coton?

Le tissu que donne le chanvre est peut-être quelque peu moins doux que le coton (quoi qu'il y ait des sortes de chanvres spéciales ou de différente façon de cultiver ou de traiter le chanvre qui produit un tissu doux), mais il est plus résistant et dure plus longtemps. (Il ne s'étire pas.) Environnementallement, cultiver du chanvre est mieux que le coton, surtout de la façon que le coton est cultivé aujourd'hui. Aux États-Unis, la culture du coton utilise la moitié du total des pesticides. (Oui, vous avez bien entendu, la moitié du total des pesticides employée aux États-Unis est utilisée pour le coton.) La culture du coton est dommageable pour les sols et nécessite beaucoup de fertilisant.

9. Comment peut-on utiliser le chanvre pour faire du papier?

La pulpe et la fibre peuvent être utilisées pour fabriquer du papier. Le premier papier qui a été fabriqué était fait de fibre. Le premier lot venait de l'ancienne chine et était fait de chanvre. Le papier créé à partir de la fibre est mince, résistant et peu rugueux. Le papier fait de pulpe n'est pas aussi résistant que la fibre mais il est plus facile à faire, plus doux, plus épais et mieux adapté à nos besoins de tous les jours. Le papier que nous utilisons le plus aujourd'hui est fabriqué à partir de pâte à papier composé de produits chimiques et de bois. On peut fabriquer du papier avec la pulpe (pâte) du chanvre sans utiliser de produits chimiques. La plupart du papier de chanvre fabriqué aujourd'hui contient la plante en entier, la fibre et la pulpe. Du papier très résistant peut être fabriqué avec la fibre seulement sans utiliser de produits chimiques.

Le problème avec le papier aujourd'hui est qu'il contient beaucoup trop de produits chimiques. Il nécessite des acides très puissants pour faire du papier de qualité (doux, résistant et blanc) à partir des arbres. Ces acides engendrent des chimiques très nocifs pour l'environnement. Les compagnies de papier font de leur mieux pour nettoyer ces résidus chimiques (on espère). Le chanvre nous offre la possibilité de produire du papier pour tous nos besoins, abordable et sain pour l'environnement parce qu'il ne nécessite pas autant de traitement chimique.

Par contre, c'est au consommateur de faire le bon choix; ces dangereux produits chimiques peuvent aussi être utilisés sur le papier de chanvre pour donner un produit quelque peu plus attrayant. Au lieu d'acheter le papier de toilette le plus éclatant et le plus blanc, nous allons devoir penser à ce que nous faisons à la planète.

À cause des produits chimiques dans les papiers d'aujourd'hui, le papier va jaunir et se défaire dès que les acides détruiront la pulpe. Ceci prend des décennies, mais pour cette raison, pour garder leurs registres, les éditeurs, les bibliothèques et les archives doivent commander des papiers spéciaux faits sans acides, qui sont beaucoup plus dispendieux. Le papier fait naturellement de chanvre est sans acides va durer éternellement.

10. Pourquoi ne peut-on pas continuer à utiliser les arbres?

Les produits chimiques utilisés pour faire du papier avec de la pâte à papier chimique peuvent nous causer de sérieux problèmes dans le futur. Les environnementalistes se sont longtemps inquiété des effets de la Dioxine et des autres composants sur la nature et aussi sur les humains. En plus de la pollution causée par les produits chimiques, l'agriculture nous donne d'autres raisons d'utiliser plutôt le chanvre de cannabis. Lorsque les arbres sont récoltés, les minéraux sont enlevés avec eux. Le chanvre est beaucoup moins dommageable pour la terre parce que les minéraux restent dans le sol.

Une réponse simple à la question ci-dessus est: parce qu'on est en train d'épuiser nos ressources!

On dit qu'un écureuil pouvait grimper en Nouvelle-Angleterre et se rendre jusqu'au fleuve du Mississippi sans une seule fois toucher le sol. L'appétit des colons d'Europe pour le bois de chauffage et pour les terres cultivés y ont mis fin. Lorsque l'on a commencé a fabriquer du papier à partir des arbres et que cela en est devenu une grosse industrie, le département de l'agriculture des États-Unis a commencé à s'inquiéter à propos de l'approvisionnement d'arbres. C'est pourquoi ils ont commencé à chercher une pulpe de plante qui pourrait remplacer le bois. Aujourd'hui, il y a encore des conservateurs qui s'obstinent à dire qu'on n'a jamais eu autant de forêt. Ceci est ni vrai, ni réaliste, ni conservateur: cette statistique ne reflète pas la réalité. Une fois qu'une terre est défrichée de ses arbres, ca prend des décennies avant que la diversité biologique et les cycles naturels retournent à la forêt, et les terres d'arbres commerciaux ne comptent tout simplement pas pour une forêt...Ils sont des terres de culture.

Comme on vient juste de mentionner, plusieurs plantes fut examiné par le D.A.E.U. (département de l'agriculture des États-Unis, USDA). Il y en a comme le Kenaf qui est plus approprié pour fabriquer du papier de qualité, mais le chanvre a un énorme avantage; sa robuste vitalité. Le chanvre produit d'énorme quantité en une période de croissance de seulement trois mois. Quand il faut produire l'immense quantité de papier utilisée par les Américains, il y a seulement le chanvre qui peut compétitionner avec les arbres. En fait, d'après le calcule du D.A.E.U. en 1916, un âcre de chanvre équivaut quatre âcres entiers de forêt. Et, en même temps, cet âcre peut produire du textile et du cordage.

Aujourd'hui, il y a seulement 4% des anciennes forêts naturelles qui existent encore en Amérique. Et on parle d'y construire des routes pour couper d'autres arbres! Est-ce que nos dirigeants vont un jour réaliser comment il serait facile de les sauver?

11. Comment peut-on utiliser le chanvre comme carburant?

La pulpe du chanvre peut être brûlé tel quel ou transformé en charbon, méthanol ou gazoline. Cette transformation s'appelle la "distillation destructive" ou "pyrolyse". L'essence fait à partir de plante comme le chanvre s'appelle "biomasse". Ce charbon peut être utilisé dans les générateurs électriques d'aujourd'hui. Le méthanol donne une bonne essence pour les automobiles, d'ailleurs, il est utilisé dans les courses d'automobiles professionnelles. Elle peut un jour remplacer la gazoline.

Le chanvre peut aussi produire de l'éthanol (alcool de fibre). Le gouvernement des États-Unis a développé une façon de fabriquer cette essence à partir de biomasse cellulosique et le chanvre en est une source d'excellente qualité. Une autre façon d'utiliser le chanvre comme essence est d'utiliser l'huile contenu dans les graines. Des moteurs diesels peuvent fonctionner avec de l'huile pure pressée des graines de chanvre. Toutefois l'huile est plus utile pour d'autres usages, même si on pouvait produire et presser assez de graines de chanvre pour faire fonctionner des millions de véhicules.

12. Pourquoi est-ce meilleur que le pétrole?

L'essence biomasse est propre et pratiquement dépourvu de métal et de sulfure, donc elle ne cause pas autant de pollution de l'air que l'essence de fossile que nous utilisons. Encore plus important, l'essence biomasse en combustion n'augmente pas la quantité totale de dioxyde de carbone dans notre atmosphère. Quand les produits de pétrole sont brûlés, le carbone qui a été enfermé dans la terre depuis des millions d'années est ajouté à l'air; et ceci peut contribuer au réchauffement de la planète avec "l'effet de serre" (une théorie populaire qui dit que certains gaz vont faire l'effet de couverture de laine autour de toute la terre, empêchant la chaleur de s'échapper dans l'espace).

Un autre avantage est que cette essence biomasse peut être fabriqué ici au lieu de l'acheter de d'autres pays. Au lieu de payer les foreurs d'huile, les énormes pétroliers et les soldats pour nous apporter l'essence que nous utilisons, nous pourrions payer des fermiers et des livreurs locaux. (Sans parler des désastres écologiques causés par les déversements de pétrole dans la mer!) Évidemment, nous pourrions couper des arbres et les utiliser comme biomasse. Ce ne serait pas aussi salutaire que le chanvre, entre autres parce que maintenant se sont les arbres en entiers qui sont coupés pour être brûlé. Cela signifie que l'arbre en entier est arraché et brûlé, pas seulement le tronc. Puisque la plupart des minéraux que l'arbre utilise sont dans les feuilles, cette pratique peut ruiner les soles où les arbres ont poussé. À plusieurs endroits aux États-Unis, de puissantes compagnies ont commencées à brûler les arbres dans le but de faire de l'électricité, parce que c'est moins cher que d'utiliser du charbon. Il devrait au lieu utiliser le chanvre, comme les chercheurs d'Australie ont commencé à faire, il y a quelques années. (D'ailleurs le chanvre produit une meilleure qualité et une plus grande quantité de biomasse que les arbres).

13. Comment peut-on utiliser le chanvre comme médicament?

La marijuana a des centaines de possibilités pour les médicaments. La marijuana (extrait de cannabis) était légalement disponible comme remède aux États-Unis jusqu'en 1937. Elle était vendue comme tonique pour les nerfs, mais la marijuana a été utilisée par les hommes depuis beaucoup plus longtemps. La marijuana apparaît dans presque tous les livres de médecine populaires écrit par les anciens spécialistes et les hommes brillants. Elle était couramment classée au sommet des médicaments appelé "panacées", qui signifie "qui guérit tout". La liste des maladies pour laquelle on peut utiliser la marijuana inclut: la sclérose multiple, le traitement de cancer, le sida, glaucome, dépression, épilepsie, migraine, asthme, prurigo, sclérodermie, douleur sévère, et dystonie. Cette liste ne considère même pas tous les autres remèdes qui peuvent être fait à partir de la marijuana, elles ne sont que quelques maladies pour lesquelles aujourd'hui les gens fument ou mangent de la marijuana.

Il y a plus de 60 dérivés chimiques biologiques dans la marijuana que peuvent avoir des utilités médicales. Ils sont relativement faciles à extraire et on peut les intégrer au jus ou à la nourriture, et aussi sous forme de lotion, en utilisant le beurre, la matière grasse, ou l'alcool. Un d'eux, le cannabinol, peut être utile pour les gens qui ont de la difficulté à dormir. Un autre au nom d'acide cannabidiolique est fait à partir de fleurs prématurées et est un désinfectant très puissant. La marijuana dissoute en alcool à friction aide les personnes atteintes de maladies de peau à contrôler leurs douleurs, une potion comme celle-ci a été l'une des premières utilités médicales du cannabis dans l'ancien temps. Les feuilles ont été utilisées comme bandage et on peut faire une relaxante tisanes non-psychoactive à partir de petites pousses.

L'utilité plus connue de la marijuana est pour contrôler les nausées et les vomissements. C'est une chose très importante lors des traitements de cancer avec la chimiothérapie ou du sida avec l'AZT. Être capable de bien manger fait la différence entre la vie et la mort.. Les patients ont trouvé que la marijuana était très efficace pour combattre les nausées; d'ailleurs, les patients qui utilisent la marijuana pour cet effet sont tellement nombreux, même si c'est illégal, qu'il s'est formé des réseaux d'aide pour les aider à s'approvisionner. En Californie, plusieurs villes ont décidé de voir l'autre côté et autorisent à ces "clubs" de fonctionner librement.

La marijuana est aussi utile pour combattre deux autres maladies graves et très répandu. Le glaucome qui est la deuxième cause de cécité, est causé par une pression incontrôlable de l'oeil. La marijuana peut contrôler la pression des yeux et empêcher le glaucome de causer la cécité. La sclérose multiple elle, fait que le système immunitaire attaque les cellules nerveuses. Des spasmes et plusieurs autres problèmes sont le résultat de cette maladie. La marijuana n'aide pas seulement à arrêter les spasmes, mais elle peut empêcher la sclérose multiple de progresser.

14. Qu'est-ce qu'il y a de néfaste avec les médicaments que nous avons?

Ils coûtent cher et sont difficiles à fabriquer. Dans plusieurs cas, ils ne sont pas aussi efficaces et ne fonctionnent pas aussi bien que la marijuana. Plusieurs prescriptions que la marijuana pourrait remplacer, ont de très graves et même dangereux effets secondaires. Les médicaments faits de cannabis ne sont pas dispendieux, sont sans danger et facile à faire.

Plusieurs personnes pensent que les drogues dronabinols devraient être utilisé à la place de la marijuana. La dronabinol est une imitation exacte d'un chimique présent dans la marijuana et peut être utilisé contre les maladies ci-dessus, mais il y a de gros problèmes avec la dronabinol, et plusieurs patients qui ont utilisé la dronabinol et la marijuana disent que la marijuana fonctionne beaucoup mieux.

Le premier problème avec la dronabinol est qu'elle est encore plus difficile à se procurer que la marijuana. Plusieurs médecins n'aiment pas prescrire la dronabinol, et plusieurs pharmacies ne veulent pas en fournir parce que plusieurs papiers doivent être remplis et fournis au Drug Enforcement Administration (États-Unis). Deuxièmement, la dronabinol n'est disponible qu'en comprimé, ce qui n'est pas très efficace pour les personnes qui vomissent et c'est difficile de prendre la bonne quantité puisqu'elle ne peut pas être fumée. Finalement, parce que la dronabinol n'est qu'un des nombreux produits contenu dans la marijuana, elle ne suffit pas à bien d'autres maladies. Plusieurs patients n'aiment pas les effets de la dronabinol, car elle ne contient pas les autres produits calmants qui sont présents dans la marijuana.

15. Qu'elles sont les autres utilités du chanvre?

Une des plus récentes utilités de la marijuana est dans la confection de planche. La marijuana peut être utilisé dans les manufactures qui utilisent les press board (planches pressées) ou composite board (planches composées). Cela implique à coller la fibre du chanvre ensemble sous une pression qui produit une planche beaucoup plus élastique et plus durable que le bois dur. Parce que le chanvre produit une fibre durable, elle est une source parfaite pour les presses. Une autre application intéressante du chanvre est pour fabriquer du plastique. Plusieurs plastiques peuvent être fait à partir de plant à haute teneur en cellulose. L'huile des graines de chanvre peut être utilisé à une multitude de produits telle que les vernies et les lubrifiants.

Utilisé le chanvre pour construire est une nouvelle perspective. Les archéologues français ont découvert des ponts fabriqués à partir d'un procédé de minéralisation de la fibre du chanvre en un ciment de longue durée. Le procédé ne nécessite pas de produit synthétique et produit un matériel qui sert de matière de remplissage et qui peut être très utile en construction. Appelé "Isochanvre", il gagne de la popularité en France. L'Isochanvre peut être utilisé comme "drywall" (construction en pierre sèche), pour insonoriser, isoler de la chaleur et il est très durable.

Le "Bio-plastique" n'est pas une nouvelle idée, d'ailleurs dans les années 30, Henry Ford a déjà fabriqué une carrosserie entière avec cette matière. Mais le procédé demande encore un peu de recherches et de développement. Le bio-plastique peut être fait avec peu de pollution. Malheureusement, les compagnies ne sont pas portées à explorer ce domaine lorsqu'ils doivent importer la matière brute ou de briser la loi. (Sans compter la compétition avec les établissements de produits pétrochimiques déjà existants.)

2) POURQUOI LA PROHIBITION ?

1. Comment et pourquoi le chanvre est-il devenu illégal?

Question difficile! Dans le but d'expliquer pourquoi le chanvre, la plante qui a le plus de propriétés connues pour l'humain, est devenu illégal, nous avons besoin de connaître les raisons pour lesquelles la marijuana, la drogue, est devenu illégale. En fait, il nous aide de revenir loin derrière, jusqu'au début de notre siècle et de parler de deux autres drogues, l'opium (l'ancêtre de l'héroïne) et la cocaïne.

L'Opium, une drogue qui crée une énorme dépendance (mais relativement inoffensive d'après nos connaissances d'aujourd'hui), était utilisée couramment par les chinois. Leur raison est une toute autre histoire. Mais il suffit de dire que lorsque les chinois ont commencé à immigrer aux États-Unis, ils ont apporté de l'opium avec eux. Les travailleurs chinois utilisaient l'opium pour les mettre dans une sorte d'état de transe qui aidait à rendre les tâches ennuyantes et répétitives plus intéressantes. Elle engourdit aussi le cerveau à la douleur et à l'épuisement. En utilisant l'opium, les chinois pouvaient travailler de très longues heures à suer dans ces usines de la révolution industrielle. Durant cette période, il n'y avait rien comme les salaires égaux, et la seule façon qu'un travailleur pouvait réussir à gagner sa vie était de produire autant qu'il était humainement possible.

Vu que les chinois étaient de si bon travailleur, les chinois tenaient une bonne partie des emplois dans cette industrie hautement compétitive. Même avant la grande dépression, lorsque des millions de jobs ont disparu dans une nuit, les blancs américains commençaient à ne pas aimer vraiment cela. Les chinois ont commencé à être haït de la classe de travailleurs blancs. Encore plus qu'aujourd'hui, les blancs avaient un énorme avantage politique sur les chinois, ils parlent anglais et ont quelques parents dans le gouvernement. Donc il était facile pour eux d'arriver avec un plan pour forcer les immigrants chinois à quitter le pays (ou au moins les empêcher d'inviter tous leurs amis de venir s'établir en Amérique). Ce plan consistait à réveiller les sentiments de racisme, et une des choses le plus facile pour réveiller ce sentiment était de s'arrêter sur cette étrange et mystérieuse pratique de l'opium.

On peut voir ce comportement aussi avec la cocaïne, excepté qu'avec la cocaïne s'est les noirs qui ont été la cible. La cocaïne n'était pas spécialement utile aux travailleurs mais la stratégie contre les immigrants chinois (de s'en prendre à leurs choix de drogue) a été si fructueuse qu'ils l'ont utiliser encore. Dans le cas des noirs, par contre, le sentiment de racisme a été plus loin. Le sujet principal de la campagne de propagande était pour contrôler la communauté noire et de les empêcher de réussir. Des articles sont apparus dans les journaux blâmant la cocaïne de provoquer de violents crimes chez les noirs. Les noirs américains ont été dépeints comme des sauvages, des bêtes incontrôlables sous l'influence de la cocaïne. On disait même qu'un noir devenait aussi fort que quatre ou cinq policiers. (Ca semble familier?) En capitalisant sur le sentiment de racisme, un puissant groupe de pression politique a bannit l'opium suivi de la cocaïne.

La marijuana était la suivante. Il était bien connu que les mexicains qui ont combattu l'Amérique durant la guerre contre l'Espagne, fumait de la marijuana. Poncho Villa, un général mexicain, était considéré comme un nemesis pour la conduite de ses troupes. Les soldats étaient connus comme étant des bagarreurs. Ils étaient reconnus aussi comme étant de gros fumeurs de marijuana, comme le démontrait les paroles originales de la chanson "la cucaracha". (La chanson originale parlait d'un soldat mexicain qui refusait de marcher tant qu'on ne lui fournissait pas de marijuana.)

Lorsque la guerre a été terminée et que les mexicains ont commencé à immigrer dans le sud-est des États-Unis, il y avait relativement peu de problèmes raciaux. Il y avait beaucoup d'emplois dans l'agriculture et dans les industries et les mexicains étaient prêts à travailler pour peu cher. Lorsque la dépression a frappé et que les jobs sont devenus peu abondantes, les mexicains sont apparus soudainement comme une nuisance publique. Il a été dit par des politiciens (qui essayait de plaire à la classe de travailleurs blancs), que les mexicains étaient responsables d'une vague de crimes violents. Les statistiques de la police ne montrent rien de la sorte, en fait les mexicains était impliqué dans moins de crimes que les blancs. La marijuana, évidemment, a reçu le blâme pour cette fausse éruption de crimes et de problèmes de santé. Plusieurs de ces états instaura de sévères lois contre la l'utilisation du cannabis. (Dans les états du nord, la marijuana a été aussi associée avec les musiciens noirs de jazz).

C'est ici que les choses ont commencé à se compliquer. Mettons de côté, pour un moment, ce que dit ci-dessus, parce qu'il y a plusieurs autres faits impliqués dans ces histoires déformées. Au début de la grande dépression, il y avait un mouvement très populaire appelé la prohibition, qui rendait l'alcool illégal. Ceci a été principalement motivé par l'éthique religieux Puritain venu des premiers colons européen. Aujourd'hui, nous avons des films et la télévision qui nous montre des films tel The Untouchables (Les incorruptibles), qui nous montre comment il était de vivre durant cette période. Étant donné que l'alcool était sûrement la drogue la plus populaire au monde, la prohibition a fait éclore un énorme marché noir où cet alcool illégal était passé en contrebande et troqué à des prix extrêmement élevés. Le crime leur a glissé des mains lorsque les criminels ont commencé à se battre pour savoir qui vendrait l'alcool et où elle serait vendue. Le crime organisé est devenu une institution américaine, et l'alcool (hard liquor), qui était facile à faire passer en contrebande, a pris la place de la bière et du vin.

Dans le but de combattre la vague de crime, une élite de police a été formée. Le nombre de polices s'est accru rapidement avant la fin de la prohibition jusqu'à ce que le gouvernement décide que la meilleure façon de faire face à la situation était de laisser tomber et de permettre aux gens de consommer de l'alcool librement. Sous la prohibition, le gouvernement américain a essentiellement fournit le support militaire pour prendre le contrôle du marché de l'alcool sur les voyous armé. Même aujourd'hui, le "Mob" contrôle encore la vente de l'alcool dans plusieurs endroits. Après la prohibition, les États-Unis ont été laissés avec rien à prouver sauf une décennie d'agitation politique et plusieurs agents de police sans-emploi.

Durant la prohibition, être un policier était une bonne affaire; ils recevaient relativement de bons salaires, du respect, une immunité partielle aux lois, et l'opportunité d'avoir des pots-de-vin (pour ceux que ça intéressait). Plusieurs de ces fonctionnaires n'étaient pas près de quitter ce style de vie. À propos, s'est dans cette période que le bureau fédéral des narcotiques et des drogues dangereuses a été réformé, et un homme appelé Harry J. Anslinger a été nommé à la tête. (Anslinger a été nommé par son oncle par alliance, Andrew Mellon, qui était secrétaire du ministère des finances des États-Unis). Anslinger s'est acharné à trouver des fonds dans le but de créer un vaste réseau de police contre les narcotiques. Après sa retraite, Anslinger a considéré que le FBNDD était un endroit où l'on donnait des permis à de jeunes hommes pour voler et violer.

Le FBNDD est l'organisation qui a précédé ce que nous appelons maintenant le DEA, et était responsable d'appliquer les lois fédérales sur la drogue contre l'héroïne, l'opium et la cocaïne. Une des grandes préoccupations d'Anslinger en étant à la tête du FBNDD était d'uniformiser les lois sur la drogue aux États-Unis et dans la législature fédérale. Anslinger n'aimait pas personnellement la musique jazz et les musiciens noirs qui la faisaient. D'ailleurs, il les haïssait tellement qu'il a passer des années à essayer de les traquer un à un et il rêvait de faire le ménage du pays et de tous les enfermer. Anslinger fréquentait les réunions de parents et de professeurs en les terrorisant avec des discours contre la marijuana, cette période est devenu connu comme étant le Reefer Madness. (Le nom vient d'un titre de film stupide produit par un groupe pour la santé publique).

2. OK, alors qu'est-ce que ces autres histoires ont à faire avec le chanvre?

Pour faire une histoire courte, durant les premières décennies de ce siècle, on a interdit l'opium pour jeter dehors tous les immigrants chinois qui ont inondé le marché du travail. On a interdit la cocaïne pour réprimer et contrôler la communauté noire. Et on a interdit la marijuana dans le but de contrôler les mexicains dans le sud-est (et les noirs). Toutes ces histoires étaient basées sur le racisme émotionnel, avec peu d'autres choses pour les appuyer. On peut s'en rendre compte en lisant les auditions des législatures de l'état. Aussi, durant cette période, la fin de la prohibition nous a laissé une grande quantité de policiers en chômage, qui ont cherché du travail pour renforcer les nouvelles lois contre la drogue. Par conséquent, ces mêmes officiers de police ont eu besoin de convaincre le pays que leur travail était important. Ils l'ont donc fait en effrayant les parents avec les dangers de la drogue. Tout cela a été l'étape pour passer une loi dans la législature fédérale qui a mis la marijuana sous un impôt prohibitf (Marijuana Tax Act). C'est ce qui a tué l'industrie du chanvre en 1937, car depuis, le marché du chanvre est devenu impossible

Avant cette loi (Marijuana Tax Act), en 1937, l'état du Kentucky était le centre de l'industrie américaine du chanvre qui produisait du tissu et des câbles (utilisé dans la navigation). L'industrie aurait pu être plus étendu, mais le chanvre a un désavantage majeur: il exige beaucoup de travail pour être transformé. Les hommes avaient a broyer la tige du chanvre pour séparer la fibre de son coeur ligneux. Ceci était fait a partir d'une petite machine appelée hand-brake, et s'était un travail fait pour Hercules. C'est qu'au début des années 30 que des machines pour faire ce travail sont devenu plus disponible.

Aujourd'hui, nous utilisons du papier fabriqué par un procédé appelé "réduction chimique" (chemical pulping). Avant, les arbres étaient transformés par "réduction mécanique" (mechanical pulping) ce qui était beaucoup plus dispendieux. À peu près au même moment que les machines pour broyer le chanvre sont apparues, l'idée d'utiliser la pâte (pulpe) pour faire du papier et du plastique était proposé. La pulpe du chanvre était normalement considéré comme étant un produit sans valeur qui était jeté après avoir été séparé de la fibre. De nouvelle recherche ont démontré que cette pulpe pouvait être utilisé au lieu du bois dans le pulpage mécanique, et que cela réduirait le coût de la fabrication du papier de façon drastique. Plusieurs magazines populaires avaient prédit que le chanvre deviendrait la culture de première importance en Amérique. En fait, la Marijuana Tax Act en 1937 était tellement imprévu que le magazine "Popular Mechanics" était déjà rendu sous presse avec le chanvre comme sujet en première page. Il a été publié en 1938, deux mois seulement après que la loi avait pris effet.

3. Vous voulez me faire accroire qu'ils n'ont pas pensé voter une meilleure loi, une qui proscrit la marijuana et permettre l'utilisation commerciale du chanvre?

Il y a encore plus. Le papier fait de "réduction chimique" a été inventé durant cette période par "Dupont Chemicals", et faisait partie d'un marché de plusieurs million de dollars avec une compagnie de bois de construction et de papier détenu par William Randolph Hearst. Ce marché pouvait fournir à Hearst une source de papier très abordable, et il pourrait se faire connaître comme étant l'homme d'affaire du journalisme jaune (yellow journalism). (Appelé ainsi parce que le papier était pour jaunir très rapidement en vieillissant.) Hearst savait qu'il était pour anéantir les autres papiers de la compétition avec ce nouvel avantage. Le papier de chanvre menaçait de ruiner tout ce projet. Cela devait cesser, et la Marijuana Tax Act de 1937 était la façon de le faire. En tant que loi, la Tax Act n'était pas une étape capital- elle n'a pas accomplit grand-chose et plusieurs historiens ont fini par se demandé pourquoi ce projet de loi a même été écrit. Les intérêts des hommes d'affaires ont pris avantage du climat de racisme et d'anti-drogue pour condamner le marché libre des produits de chanvre, et c'est de cette façon que le chanvre est devenu illégal.

Pour les années 30, cette tentative commerciale était une très grosse transaction; cela incluait d'autres compagnies de bois de construction et quelques compagnies de chemin de fer. Le contrat de Dupont en entier était supporté par un banquier appelé Andrew Mellon. Ne cherchez pas! C'est le même Andrew Mellon qui a nommé son neveu par alliance à la tête du FBNDD en 1931. La Marijuana Tax Act a passée d'une façon très peu orthodoxe, et peu importe qui aurait pu s'objecter, était informé de la loi. L'association médicale américaine a découvert ce projet de loi deux jours seulement avant les auditions et ont envoyé un représentant pour s'objecter contre l'interdiction des produits thérapeutiques fait à partir du chanvre. Un vendeur de graines de chanvre pour les oiseaux s'est également présenté et a contesté. Néanmoins, la loi a été passée, entre autres dû au témoignage d'Harry J. Anslinger.

Non que les américains auraient protesté contre cette loi, même si il avait su qu'elle existait, la plupart ne savaient pas que le chanvre de cannabis et la marijuana est la même chose. Le nom "marijuana" était une raison pour cela. Personne ne pouvait associer le méchant mexicain, fumeux de pot, avec la chose avec laquelle ils attachent leurs souliers. Aussi, s'était le temps que les tissus synthétiques étaient à la mode donc plus personne n'était intéressé aux fibres naturelles. Pour ajouter à tout cela, le mot chanvre était souvent mal utilisé et se référait à d'autres fibres naturelles, la jute entre autres.

L'ignorance du chanvre continu aujourd'hui et s'est encore plus apeurant. Durant les années 70 (Reefer Madness II), toute mention du mot chanvre a été enlevé des livres d'école aux États-Unis. Pas pire pour la libre expression! Quand Jack Herer, un activiste bien-aimé pour le chanvre, demanda au curateur au musée Smithsonian pourquoi le nom a été enlevé de tous leurs livres, la réponse a été stupéfiante: "les enfants n'ont plus à connaître le chanvre. Cela les rend confus.'' Jack Herer continua jusqu'à découvrir un film fait par le gouvernement des États-Unis, un film que le gouvernement niait l'existence. Le film "Hemp For Victory" traitait comment le gouvernement des États-Unis a contourné la loi (Tax Act) pendant la deuxième guerre mondiale, lorsqu'ils ont eu besoin de chanvre pour les efforts de guerre, et ont tenu un énorme projet de culture de chanvre au Kentucky et en Californie. (Bravo, Jack!)

4. N'y a-t-il pas une leçon à apprendre de tout ça?

Plusieurs. La première est que d'haïr ne paît pas. C'est ironique de dire que le racisme des américains irait jusqu'à les nuire de la sorte. Une sorte de justice divine si vous me permettez. Parce que les américains étaient aveuglés par la peur, la haine, et l'intolérance face aux autres races, ils ont laissé glissé entre leurs doigts un futur prospère. Une autre chose que cette affaire nous dit est que les américains doivent prendre la démocratie plus aux sérieux. S'il avait pris plus de temps à s'informer de ce qui se passe dans le monde autour d'eux, il aurait su qu'elle était la vraie issue. Au lieu, ils ont lu le tabloïd - regardez où cela nous a amenés. Finalement, maintenant que nous avons mis la marijuana sous un contexte historique de prohibition, nous pouvons voir clairement que cela n'avait rien à voir avec la sécurité publique, ou la sécurité nationale, ou quoi d'autre. Par tous les droits, la marijuana n'aurait pas du se retrouvé illégal en première place. Si la prohibition d'aujourd'hui n'a aucun motif rationnel pour s'appuyer, alors faisons-la annuler.

Un point que l'on doit souligner est celui-ci: les lois qui sont passées dans ce pays ne veulent pas toujours dire ce qui est écrit sur papier. Historiquement, les États-Unis ont une longue liste de lois passé pour des motifs ultérieurs. Même lorsqu'il n'y a pas de motifs ultérieurs, passé des lois qui ne sont pas assez précise, nous mène à l'abus. La plupart de nos lois les plus sévères sont ainsi, elle décrète de lutter contre les gros dealers de drogue mais elle sont renforcées contre les petits utilisateurs et les petits revendeurs informels. En fait, la plupart des ces lois n'ont même jamais été utilisées contre les gros vendeurs, et les premières personnes à être poursuivit en justice sous ce statu, ne sont pas ceux que le législateur avait en tête. Si cela vous dérange, vous devriez peut-être regarder porter plus attention à ce qui se passe dans votre législature.

3) EST-CE QUE C'EST ? EST-CE QUE CE N'EST PAS ? EST-CE QUE C'EST VRAI QUE ?

La prochaine question devrait normalement être "pourquoi est-ce que c'est encore illégal?", Mais depuis que nous avons découvert et compris tout l'historique, c'est le temps de prendre un petit détour. Les politiciens adorent nous dire que la marijuana doit demeurer illégal pour notre bien. Dans la prochaine partie, nous allons examiner quelques supposé faits sur la marijuana, donc vous pourrez vous-mêmes décider si vous êtes d'accord ou non. Est-ce que la prohibition est là pour nous protéger ou est-ce seulement le résultat de décennies de refus d'admettre nos erreurs?

1. Est-ce que la marijuana demeure dans nos graisses et vous garde "high" pour des mois?

Non. La partie de la marijuana qui nous rend high s'appelle "Delta-9-tetrahydrocannabinol". Nous l'appelons plus couramment THC, mais c'est mélangeant car notre corps transforme le Delta-9-THC en des molécules plus inertes connu sous le nom de "métabolites", qui elle ne nous stoned pas. Malheureusement, ces substances chimiques contiennent aussi du "tetrahydrocannabinol" et sont appelée aussi THC, donc plusieurs personne croit que les métabolites vous rendent aussi high. Les pamphlets anti-drogues disent que le THC reste emmagasiné dans nos cellules graisseuses et finissent par s'échapper comme ces fameuses pilules "time release". Ils disent que vous pouvez demeurer stoned toute la journée et même plus longtemps. Ce n'est pas vrai, la marijuana ne fait effet que quelques heures, et ce n'est pas vrai non plus que quelqu'un qui échoue un test de dépistage de drogue est toujours sous l'effet de la drogue.

Deux de ces métabolites sont appelés "11-hydroxy-tetrahydrocannabinol" et "11-nor-9-carboxy-delta-9-tetrahydrocannabinol" mais nous les appellerons "11-OH-THC" et "11-nor". Elles sont les substances chimiques qui demeurent dans nos graisses. Après quelques heures après avoir fumé de la marijuana, il n'y a presque pas de "Delta-9-THC" qui y reste, et les études scientifiques qui mesurent les effets de la marijuana s'entendent sur ce fait.

2. Mais... La marijuana d'aujourd'hui n'est-elle pas beaucoup plus puisante qu'elle l'était dans les années soixante?

(Ou, plus souvent... Que la marijuana est 10 fois plus puissante qu'elle l'était dans les années soixante!)

PARFAIT! réellement, ce n'est pas vrai, mais si s'était vrai, cela signifierait qu'il serait moins nocif de fumer aujourd'hui qu'il l'était dans les années 60. (De la marijuana plus puissante veut dire qu'on a besoin de moins fumer et qui veut dire moins de dommages aux poumons.) Les personnes qui utilisent cette seule statistique ne savent pas de quoi il parle. Ils vont quelque fois jusqu'à proclamer que la marijuana est maintenant vingt à trente fois plus forte, ce qui est physiquement impossible, car elle devrait être au-dessus de 100% de Delta-9-THC. La vérité est que la marijuana n'a pas vraiment changé, si ce n'est pas du tout, depuis des centaines d'années. Faire pousser du bon cannabis est un art très ancien qui ne s'est pas amélioré en des centaines années, en dépit de notre technologie moderne. Avant que la marijuana devienne illégale, les pharmacies vendaient de la teinture de cannabis qui contenait plus de 40% de THC.

Même alors, ce point est sujet a controverse parce que les fumeurs de marijuana s'engagent dans quelque chose appelé "auto-titration". Cela signifie principalement fumer jusqu'au point d'être satisfait et alors s'arrêter, donc cela n'a pas vraiment d'importance si la marijuana est plus forte parce qu'il vont seulement en fumer moins. La marijuana n'est pas comme une serviette humide en sachet ou un cornet de crème glacée. Il n'a rien qui force le consommateur de fumer le joint en entier.

Les utilisateurs expérimentés de marijuana sont habitués de fumer de la marijuana de différents fournisseurs, et ils savent que s'ils fument un joint en entier de fleurs (buds) très puissantes, alors ils vont être trop stoned. Vu qu'être trop stoned n'est pas une expérience très plaisante, les fumeurs ont appris à prendre leurs temps et d'y goûter un peu lorsqu'ils ne connaissent sa force.

3a. Est-ce que la marijuana cause des dommages au cerveau?

La réponse courte est: non.

Voici la réponse longue:

la raison pour laquelle vous posez cette question est sûrement que vous avez entendu ou lu quelque part que la marijuana endommage les cellules du cerveau, ou vous rend stupide. Cette prétention est fausse.

La première - la marijuana tue les cellules du cerveau - est basée sur une recherche faite durant le second Reefer Madness Movement. L'étude tentait de démontrer que de fumer de la marijuana endommageait les structures du cerveau chez les singes. De toute façon, l'étude a été mal exécuté et elle a été sévèrement critiquée par l'équipe médicale de révision. Les études qui ont été faites par la suite n'ont pas réussis à trouver de dommages au cerveau. En fait une très récente recherche sur les singes Rhésus qui utilisait une technologie très sensible, pouvait voir les effets d'apprentissage du cerveau, et ils n'ont trouvé aucun dommage.

Mais c'était le Reefer Madness II, et les prohibitionnistes cherchaient tout ce qu'ils pourraient trouver pour tenir en échec le mouvement pour la légalisation de la marijuana. Donc cette première étude était utilisée couramment comme propagande de l'anti-marijuana. Elle a été rétractée plus tard. (Jusqu'à aujourd'hui, les groupes radicaux anti-drogue, tels les P.R.I.D.E. et Dr. Gabriel Nahas, l'utilise encore. En fait, le programme d'éducation sur les drogues le plus populaire en Amérique, Drug Abuse Resistance Education, prétend que la marijuana "peut affecter la perception et le jugement de la mémoire en détruisant les cellules du cerveau". Lorsque la police et les professeurs l'ont lu et cru, notre mission est devenu très difficile, puisqu'il prend beaucoup de temps à expliquer aux enfants en quoi Mme. Jones et l'officier Bobs avaient tort.)

La vérité est que, aucune étude n'a démontré de damage cellulaire, de débilité, de déteriorisation mental, ou d'aliénation mentale apportée spécifiquement par l'utilisation de la marijuana, même par de fréquentes utilisations de marijuana. Ceci n'est pas pour dire qu'il ne peut pas il y avoir d'abus.

3b. Si elle ne tue pas les cellules du cerveau, comment est-ce que ca te rend "high"?

Tué les cellules du cerveau n'est pas un pré-requis pour devenir high. La marijuana contient une substance qui remplace une autre qui est naturelle dans le cerveau, avec quelques différences. Cette substance touche des "boutons" spéciaux des cellules du cerveau appelé "récepteurs". La marijuana ne fait que chatouiller les cellules du cerveau. La drogue légale qu'est l'alcool chatouille aussi les cellules du cerveau, mais elle va les endommager et les tué en produisant des toxines (poisons) et parfois des mini-crises. En même temps, il y a des drogues qui vont user les boutons qu'ils actionnent contrairement à la marijuana.

4. Les gens ne meurent-ils pas à fumer de la marijuana ?

Personne n'a jamais fait d'overdose de marijuana. De toute chose, il a y évidemment des gens qui ont des réactions allergiques. C'est excessivement rare avec de la marijuana, mais cela peut arriver avec n'importe-quoi du pop-tart à la pomme. Aucune mort n'a été directement reliée à la marijuana. Contrairement à plusieurs drogues légales qui causent des centaines de milliers de morts pas année, les plus connu d'eux sont l'alcool, la nicotine, les valiums, l'aspirine et la caféine. Le plus gros danger avec la marijuana est qu'elle est illégale, et les gens peuvent la mélanger à d'autres drogues comme le PCP.

La marijuana est tellement inoffensive qu'il est presque impossible de faire une overdose en l'utilisant. Les médecins déterminent l'inaffectivité d'une drogue en mesurant le temps que la drogue prend pour tué une personne (ils appellent cela le LD50), comparée à la quantité qui est normalement consommée (ED50). Ce qui fait que la marijuana est des centaines de fois plus inoffensive que l'alcool, le tabac, ou la caféine. Selon un juge du DEA, "la marijuana est la substance active thérapeutique la plus inoffensive connue de l'être humain".

5. J'oubliais, est-ce que la marijuana cause des dommages à court terme au cerveau?

Les effets de la marijuana sur la mémoire sont les plus marquants et les plus faciles à déceler. Plusieurs fumeurs de marijuana non expérimentés trouvent qu'ils ont d'étrange, soudaine et inattendu pertes de mémoire. En quelque mot s'est comme complètement oublié ce qu'on est en train de dire lorsqu'on est au plein milieu de d'une conversation très importante. De toute façon ces symptômes n'arrivent seulement lorsque la personne est stoned. Ils ne restent pas et ne deviennent pas permanents. Des observations sur de gros consommateurs de marijuana n'ont montré aucun problème de mémoire ou de pensée. La plupart des consommateurs expérimentés semblent être capable de se souvenir aussi bien qu'ils le font lorsqu'ils ne sont pas stoned.

Les études qui ont proclamé des dommages à court terme sur la mémoire, n'ont pas été examiné minutieusement et n'ont pas été recopié. Des études plus récentes démontrent que la marijuana ne cause pas de dommage, le vrai procédé de la mémoire. La marijuana ralentie le temps de réaction quelque peu et cet effet a parfois été mal-interprété comme étant un problème de mémoire. Pour mettre les choses en perspective, un groupe de chercheurs on fait retenir la respiration d'un groupe de contrôles, comme les fumeurs de marijuana le font. La marijuana produit seulement le double des effets lorsque la respiration est retenue. Plusieurs personne utilise la marijuana pour étudier. D'autre personne ne peuvent pas, pour des raisons, utiliser la marijuana et faire des choses qui nécessitent de profonde concentration. Personne ne sait qu'est-ce qui fait la différence.

6a. Est-ce que la marijuana va rendre mon chum psychopathe?

La marijuana ne cause pas de psychose. Les personnes psychotiques peuvent fumer de la marijuana et avoir un épisode, mais il n'y a rien dans la marijuana qui incite ou augmente ces épisodes. D'ailleurs, si une personne malade se voit donner de la marijuana pour la première fois ou sans qu'il le sache, elle peut avoir peur et "freaker". Les personnes qui souffrent de sévères désordres psychologiques, utilisent fréquemment de la marijuana comme une façon de faire face aux situations. Pour cette raison, quelques chercheurs ont pensé que la marijuana était la cause de ces problèmes, lorsqu'actuellement, c'est un symptôme. Si vous avez entendu quelque part que la marijuana rend fou, alors c'est sûrement la raison.

6b. Les fumeurs de marijuana ne se retirent-ils pas de la société?

D'une certaine façon, oui. Et c'est sûrement seulement parce qu'ils ont peur d'être arrêté ou jugé. La même situation existe chez les personnes inadaptées sociales, tout comme les maladies mentales. Les individus qui ont des troubles émotionnels trouvent que la marijuana apaise, donc ils tendent à l'utiliser plus fréquemment qu'une personne moyenne. Les spécialistes ont vu cela, et croit que la marijuana est la cause du problème. C'est une erreur qui blesse le patient, parce que leur médecin va porter moins d'attention à leurs problèmes réels, et se concentrer d'essayer de le faire arrêter leurs habitudes de consommation de drogue. Parfois, le cannabis les aides même à se guérir. On peut abuser du cannabis, et peut empirer cette situation, mais les psychologues devraient avoir une approche différente face à l'utilisation de la marijuana parce qu'ils risquent de faire mal à leurs patients.

Ce n'est pas la marijuana elle-même qui rend les gens normaux antisociaux. En fait, une grande étude psychologique sur les adolescents a trouvé que les communs utilisateurs de marijuana sont plus socialement adaptés que les non-fumeurs. Cela peut être très amusant, mais c'est un sérieux problème. Il y a des enfants qui ont des problèmes émotionnels, qu'on empêche de pouvoir participer à une conduite préparatoire et en santé. Ils ont besoin d'aide psychologique mais, au lieu, ils passent à coté. Les consommateurs de marijuana qui n'ont pas besoin d'aide sont forcés de recevoir des traitements, et en même temps, la marijuana prend le blâme pour les problèmes de personnalité des autres personnes qui l'utilisent improprement.

7. Est-ce que c'est vrai que la marijuana te rend paresseux et sans motivation?

Pas si tu es un adulte responsable. Demandez aux forces d'armée Américaine. Ils ont fait une étude à ce sujet et ils n'ont pas trouvé d'effet secondaire. Si s'était vrai, pourquoi plusieurs cultures de l'est et les Jamaïcains utiliseraient la marijuana pour les aider à travailler plus fort? Le syndrome de démotivation est apparu comme un mythe dans les médias basés sur des stéréotypes raciaux des mexicains borracho. Les prohibitionnistes clamaient que la marijuana rendait les gens paresseux et démotivés. Depuis, de toute façon, cela a été prouvé scientifiquement, et un symptôme ressemblant au syndrome de démotivation a été trouvé. Néanmoins, cela n'affecte que les adolescents et il n'a aucun effet sur les adultes.

Lorsqu'une personne atteint l'adolescence, leur empressement de travailler augmente, mais cela n'arrive pas aux adolescents qui fument régulièrement de la marijuana - même seulement les fins de semaine. Les études actuelles impliquent des singes, non des humains, et les conséquences ne sont pas vérifiées. Mais de plus vieilles études qui tentent de démontrer le syndrome de démotivation n'ont été réussies qu'avec les adolescents. Les adultes ne sont pas affectés.

Les symptômes ne sont pas permanents, et la motivation retourne à son niveau normal quelque mois après

l'arrêt de la consommation. De toute façon, un petit nombre de personnes peuvent ne pas être sensible à cet

effet. Un des singes dans cette étude a été sévèrement démotivé et ne s'est pas rétabli. Les médecins auront

besoin d'étudier encore avant de savoir pourquoi.

8. La marijuana n'est-elle pas une porte ouverte aux autres drogues?

Ne t'amène-t'elle pas à utiliser des drogues plus fortes?

C'est complètement faux. En fait, les chercheurs tentent d'utiliser la marijuana pour aider les personnes accrochées au crack, à arrêter. Il y a 40 millions de personnes aux États-Unis qui ont fumé de la marijuana durant une période de leur vie, pourquoi n'y a -t'il pas alors dix millions d'utilisateurs d'héroïne? À Amsterdam, la consommation de marijuana et de l'héroïne ont diminué lorsque la marijuana a été décriminalisé - malgré qu'il y a eu une légère hausse de la consommation du cannabis juste après la décriminalisation. Contrairement aux drogues qui créent une dépendance, la marijuana ne cause presque pas de tolérance. Des personnes ont même rapporté une tolérance inverse. Ce qui veut dire que plus longtemps qu'ils en ont consommé, le moins qu'ils ont besoin de marijuana pour être high. Donc les consommateurs de marijuana ne finissent pas par s'ennuyer et ne cherche pas quelque chose de plus puissant. La marijuana empêche les gens de consommer de drogues dures.

L'idée que la marijuana va nous amener à utiliser de l'héroïne ou des speeds est appelé la "théorie de la fuite" gateway theory ou le stepping stone hypothesis. C'était le truc favori des artistes de la propagande anti-drogue, parce que cela blâme la marijuana comme étant insidieuse, avec des dangers cachés et des pièges. Il n'y a jamais eu de réelles statistiques pour appuyer cette idée, mais de toute façon s'était la seule grosse affaire que les journaux publiaient durant le Reefer Madness II. (Peut-être parce que le CIA cherchait quelqu'un ou quelque chose à blâmer pour l'augmentation de l'utilisation de l'héroïne après la guerre du Vietnam.)

La théorie de la fuite n'est plus généralement acceptée par la communauté médicale. Les prohibitionnistes utilisent les chiffres qui montrent le grand pourcentage de consommateurs qui "ont commencé avec la marijuana". Plusieurs consommateurs de drogue dure utilisent aussi la marijuana. Il y a deux raisons pour cela. L'une est que la marijuana peut être utilisé pour imiter les effets de quelques drogues dures. L'autre est une récente découverte sur la psychologie des adolescents : il y a des personnalités types qui utilisent des drogues, principalement parce que les drogues sont excitantes et dangereuses, une sensation forte.

Sur le plan sociologique, une autre sorte de théorie a été discutée. Elle clamait que la marijuana serait la source des drogues de la "sous-culture" et qu'elle t'amenait à d'autres drogues à travers cette culture. Ce n'est pas vrai non plus. La marijuana ne crée pas la drogue de la "sous-culture", c'est elle qui l'utilise la marijuana. Il y a plusieurs utilisateurs qui ne font pas partie de cette culture.

Ceci nous amène à un autre exemple de la façon que la légalisation de la marijuana pourrait actuellement réduire l'utilisation des drogues illicites. Même s'il n'y a pas d'effet magique de stepping stone, les personnes qui choisissent d'acheter de la marijuana se l'acquièrent souvent de vendeurs qui font affaires avec différentes drogues illicites. Ce qui signifie qu'ils ont accès à ces drogues et ils peuvent décider de les essayer.

Dans ce cas s'est les lois qui nous amène à l'utilisation des drogues dures. Si la marijuana était légale, le marché de la drogue serait séparé, et moins de personnes commenceraient à utiliser les drogues illégales. Peut-être que c'est pour cette raison que la quantité de demandes d'admission à l'urgence pour les drogues dures à chuter dans les états qui ont décriminalisé la marijuana dans les années 70.

9a. La marijuana n'est-elle pas une porte ouverte aux autres drogues?

Ne t'amène-t'elle pas à utiliser des drogues plus fortes?

Légalisez-la. On peut en fumer maintenant, c'est presque aussi facile à s'acquérir que l'alcool. Il y aurait moins de marijuana vendu dans les écoles, les terrains de jeu, aux coins des rues, du moins, si elle était vendue en pharmacies: parce que les "dealers" ne pourraient pas compétitionner avec les prix. Si vous êtes parent, le choix est le vôtre : voulez-vous que vos enfants fréquentent leurs chums et utilisent de la marijuana achetée dans la rue, ou voulez-vous discuter calmement de pourquoi ils devraient attendre qu'ils soient plus vieux? Vos enfants ne viendront pas à vous pour vous dire qu'ils consomment des drogues illégales, mais si ce n'était pas une si grosse affaire, ils vont peut-être vous donnez une chance de vous expliquer. Préfériez-vous que vos enfants consomment des speeds, de la cocaïne, ou de l'alcool?

Considérez aussi que les enfants ont un goût naturel pour faire des choses qu'ils ne sont pas supposés faire. Cela s'appelle de la curiosité. En faisant tout un cas avec la marijuana, vous le rendez intéressant (on l'appelle aussi le facteur du "fruit défendu"). Cela devient pire lorsque les enfants se font mentir à propos des drogues par les professeurs et la police, il perdre leur respect face au système d'éducation et au gouvernement. Dans plusieurs cas, c'est l'hystérie face à la drogue qui cause le plus de dommage. Lorsque les utilisateurs de marijuana ne font aucune de ces horribles choses qu'ils sont supposés faire, les enfants peuvent penser que les drogues plus nocives sont correctes, aussi. Vos enfants ne vous respecteront que si vous êtes calme et vous donnez des raisons logiques pour vos règlements. La première étape est pour vous, les parents, d'apprendre les faits sur les drogues.

9b. Je ne veux pas que les mineurs puissent fumer de la marijuana.

Comment puis-je les empêcher?

Et bien, si vous êtes inquiet que votre enfant puisse aller voler les plants des fermes de production de papier au bout de la rue, vous devez savoir que le chanvre de grade commercial ne contient presque pas de THC (la substance que vous stoned). Et s'ils en fumaient, ils n'auraient sûrement seulement qu'un mal de tête. Néanmoins, il serait de la responsabilité des cultivateurs de prendre les mesures de prévention. De toute façon, la plupart de la marijuana poussée home made est cultivé à l'intérieur. Si les enfants de votre coin n'ont rien de mieux à faire que d'aller voler de la marijuana pour fumer, votre ville a besoin d'une bibliothèque ou quoi d'autre.

10a. Hé, ne savez-vous pas que la marijuana fait baisser la quantité de testostérone chez les garçons adolescents causant divers problèmes de développement mental et physique?

La marijuana ne transforme pas votre jeune garçon en santé, en de maigre, efféminé et boutonneux garçons. Cette tactique apeurante (appelez-l'homo-phobique si vous voulez) était une formule communément utilisée dans la jeune littérature anti-drogue. On essai d'effrayer les jeunes garçons envers la marijuana en leur disant, essentiellement, que cela les rendra fillettes. Les jeunes hommes ne devraient pas utiliser la marijuana en grosse quantité (voir la section sur le syndrome de la démotivation), mais les risques ne sont pas horribles.Les pamphlets anti-marijuana utilisait souvent cette proclamation durant le Reefer Madness II, mais les études qui sont citées sont souvent fausse ou mal-interpreté. Ceci n'est pas pour dire que l'utilisation de la marijuana n'affecte pas le développement de l'enfant, mais juste que les effets ne sont pas aussi drastiques que plusieurs aimeraient entendre. En fait ils sont presque inconnus.10b. La marijuana ne réduit-elle pas la quantité de spermes chez les hommes qui sont de grands consommateurs?

Pas beaucoup, (si pas du tout) et cela peut être une bonne chose. Elle ne rend pas impotent ni stérile. (Si s'était vrai, il ne resterait pas de Rastafarians!) Laissez ces testicules en paix! La marijuana n'est sûrement pas un moyen de contraception, s'il-vous-plait ne laissez pas votre amoureux vous dire qu'elle l'est.Plusieurs personnes pensent que la marijuana rehausse leur vie sexuelle. Elle n'est pas aphrodisiaque, elle ne rend pas les gens en manque de sexe. Ce que ça fait à plusieurs personnes, est de rendre toutes choses plus sensuelles, elle rend la nourriture plus savoureuse et les émotions plus vives.

10c. J'ai entendu que l'utilisation de marijuana par les adolescentes affectait la production des hormones, le cycle menstruel, et la fertilité. Est-ce vrai?

Ceci est aussi sans preuves. Mais il n'y a aucunes données disponibles pour nous dire si c'est vrai ou non (et elles ne viendront pas des É.U., les lois américaines interdisent les recherches sur les femmes). Ceci est la version féminine de la tactique des gars, "ça te rendra femmelette". Comme on sait, c'est seulement une tactique.

  1. Est-ce que fumer de la marijuana est pire que fumer la cigarette pour nous?Il y a plusieurs raisons pour laquelle elle ne l'est pas. Vous avez entendu "qu'un joint égal dix cigarettes" mais ceci est exagéré et trompeur. La marijuana ne contient pas plus de goudron que le tabac, mais les cigarettes légères causent autant de cancer, qu'est-ce que cela veut dire? Les scientistes ont démontré que de fumer n'importe qu'elle plante est mauvaise pour nos poumons, parce que fumer augmente le nombre de lésions dans nos voies respiratoires. Habituellement, cela ne met pas notre vie en danger, mais il y a plus de chances d'infections. Les fumeurs de marijuana qui en sont inquiets peuvent trouver des moyens moins dommageables comme en l'avalant ou en le vaporisant. (Soyez prudent, la marijuana est sure à avaler mais pas le tabac, vous pouvez faire une overdose!) La marijuana ne semble pas causer le cancer de la même façon que le tabac.

Voici une liste de faits intéressant à propos de l'inhalation de la marijuana et du tabac:

Les fumeurs de marijuana ne sont généralement pas des fumeurs invétérés du tabac, donc ils fument moins. (La marijuana ne cause pas de dépendance physique comme le tabac.) Le meilleur la marijuana est, le moins qu'on doit en fumer.

Le tabac contient de la nicotine, et pas la marijuana. La nicotine durcit les artères et peut être responsable de la plupart des maladies du cœur causé par la cigarette. De nouvelles recherches ont trouvé qu'elle peut causer plusieurs des cancers chez les fumeurs de tabac et chez les gens qui vivent ou travaillent où on fume.

Ceci est à cause que lorsque la nicotine est brûlé elle devient un chimique appelé "N Nitrosamine" et cause le cancer (et peut-être même lorsqu'elle est à l'intérieur de notre corps.)La marijuana contient du THC. Le THC est un bronco-dilatateur, ce qui veut dire qu'elle agit comme une pastille pour la toux et ouvre vos bronches, ce qui aide à faire disparaître la fumer et les déchets. La nicotine fait justement le contraire; elle contracte les poumons et rend difficile d'expectorer quoi que se soit.

Il y a des avantages avec la marijuana (à part la dilatation des bronches) que vous n'avez pas avec le tabac. Principalement, la marijuana détend, ce qui améliore votre santé et votre bien-être.

Il est évident pour les utilisateurs, que la prohibition de la marijuana n'est pas pour leur propre bien. En plus de ce qui est écrit plus haut, la marijuana légal serait propre et gratuite pour les adultes. Il y a des vendeurs qui rajoutent d'autre drogue à la marijuana avant de la vendre. Il y en a qui en vaporisent des rafraichisseurs d'air, ou la trempe dans des produits chimiques telle la formaldehyde! Une bonne partie est cultivée à l'extérieur, où elle peut être arrosé de pesticides ou contaminé avec de dangereux fongicides. Si le gouvernement s'intéresse vraiment de notre santé, il formerait des agences qui s'assureraient que seulement la marijuana de bonne qualité serait vendue. Il serait moins coûteux que de la laisser illégale, et cela empêcherait les gens de se blesser et de se rendre à l'hôpital.

12. Les enfants nés de mère consommatrice de marijuana ne souffrent-elles pas du "Syndrome Fœtal de la Marijuana"?

Si un syndrome Foetal de la marijuana existe, les cas sont si rare qu'ils ne peuvent pas être démontrés. Plusieurs mères utilisent la marijuana durant leur grossesse ; elle contrôle les nausées du matin et plusieurs disent qu'elle augmente l'appétit et diminue le stress. Ceci devient très important dans les pays moins développés, où les soins médicaux plus modernes ne sont pas aussi facilement disponibles. Malgré tout, les bénéfices d'une utilisation responsable de la marijuana peuvent surpasser les risques, même sous la médecine actuelle.Les études effectuées en Jamaïque ont démontré que les mères qui ont fumé de la marijuana ont des enfants en meilleure santé, mais cela peut être dû aux bénéfices supplémentaires générés par la marijuana et à d'autres facteurs. Cela a été un stratagème commun durant la guerre contre la marijuana de déclarer que la marijuana, et spécialement la cocaïne, cause des malformations infantiles ou des problèmes de comportement comme l'alcool provoque. Ceci fait peur aux mères porteuses et les amènes à penser que les drogues sont des "démons". Les propos ne sont pas basés sur des recherches scientifiques valables ; la plupart ne considèrent même pas les modes de vie ou les conditions de vie des mères avant de blâmer la drogue.

Évidemment, les femmes enceintes ne devraient pas fumer autant de pot qu'elles peuvent fumer. Si on abuse de la marijuana, elle peut endommager la santé la mère et de l'enfant. Le THC Delta-9 ne traverse pas le placenta et ne touche pas au foetus. Et curieusement, le métabolite de la marijuana (le THC 11-nor-9-carboxy-delta-9), et le foetus ne transforme pas le THC delta-9 en 11-nor comme le corps de la mère le fait. Donc le foetus n'est pas exposé au 11-nor. C'est dans les trois derniers mois de la grossesse que l'enfant est le plus vulnérable. Les parents doivent être conscient de ces faits lorsqu'ils prennent la décision d'utiliser le cannabis.

13. La marijuana ne cause-t'elle pas beaucoup d'accidents d'automobiles?Pas vraiment. Les gens qui utilisent la marijuana ont un "aussi bas" tôt d'accident d'automobile que les gens en général. Les études sur la marijuana et la conduite automobile démontrent qu'elle affecte le temps de réaction, mais pas autant que l'alcool. Aussi, ceux que conduisent stoned ont montré qu'ils sont moins innocents sur la route (ils démontrent une "augmentation de l'aversion des risques"). Les études récentes ont souligné que l'alcool est le problème majeur sur nos routes, et que les drogues illicites ne sont même pas proches d'être aussi dangereuse.Aussi amusant que cela puisse paraître, vous pourriez être plus sûre de conduire stoned, tout en étant sure que vous n'êtes pas complètement "blasté" et de voir les choses ; mais quelques utilisateurs sont assez irresponsables pour conduire dans cet état. Néanmoins, il y a des personnes qui ont reporté d'avoir commis des erreurs lorsqu'ils conduisaient stoned.Il y a ceux qui pensent que la marijuana est le problème majeur sur la route, à cause d'un article de journal ou une histoire aux nouvelles où ils ont vu, qu'on disait, qu'une grande quantité de personnes qui se sont tué dans des accidents d'automobiles ont été testés positifs pour l'utilisation de la marijuana. Pour des raisons différentes, ces études ne sont pas solides:

Des études utilisent des tests de dépistage de drogue qui disent seulement si la personne a consommé de la marijuana dans le dernier mois.

Des études ont été faites près de collèges ou d'autres endroits où la consommation d'alcool, la consommation de marijuana, et les accidents sont tous très élevés, et ils ne se sont pas ajustés à l'âge et à la consommation d'alcool.

Dans plusieurs études, il y avait plus de conducteurs stoned tués ; mais s'était leur faute, et lorsque que l'on a facturé le "score de la culpabilité" à la police, la marijuana n'était pas à blâmer pour les accidents.

14. N'avez-vous pas peur que tout le monde reste accroché?

La marijuana ne produit pas de dépendance peu importe la quantité utilisée. Il y a de la dépendance psychologique mais pas de dépendance physique. La majorité des gens qui arrête de consommer n'ont même pas à y penser deux fois. Comparativement aux drogues qui créent des dépendances, s'est complètement stupide.

Pour qu'une drogue soit physiquement dépendante, elle doit renforcer, produire des symptômes de manque et produire de la tolérance. La marijuana renforce, parce qu'elle fait du bien, mais elle ne crée pas les deux autres effets. La caféine, la nicotine et l'alcool crées des dépendances physiques.

15a. Est-ce que tester la marijuana dans l'urine pour des conditions d'employabilité est une bonne idée?

Non! Plusieurs de nos plus brillants, bons travailleurs, et sérieux employés sont des consommateurs de marijuana. Lorsque l'on teste la présence de drogue, on met tous les utilisateurs de marijuana dans le même paquet d'abuseurs ; la ligne des sans-emploi. Les tests de dépistages de drogues ne sont pas bons pour les entreprises. (Sans mentionner que c'est une invasion de la vie privée.) Si un travailleur a un problème de drogue, on peut le dire en testant la qualité de sont travail. En mettant à la porte *tous* les utilisateurs de drogue qui travaille pour vous, cela portera atteinte à votre entreprise, coûter de l'argent, et rendre les gens très choqués contre vous ; et pourquoi? Il n'y a même pas d'évidence que les utilisateurs de marijuana ont plus d'accidents ou de problème de santé.Vos employés vont sûrement protester d'être testé contre la drogue ; les tests de drogues allouent aux employeurs de gouverner les actions des employés dans leur vie hors de la job ; même lorsque ces actions n'affectent pas leur performance au travail. (Comme nous l'avons dit plus haut, les tests contre la marijuana ne détecte pas si la personne est high. Ils détectent si la personne a utilisé ou non la marijuana durant les semaines passées.) Demander aux employés d'uriner dans un pot en plastique à tous les mois n'est pas une bonne façon de les faire sentir comme faisant partie de l'entreprise, ou de se faire des amis. Il y a une inquiétude grandissante face aux tests de dépistages contre les drogues, parfois parce qu'ils accusent faussement les mauvaises personnes, entre autres parce qu'ils peuvent être utilisé pour trouver d'autre information confidentielle à propos de l'employé. Les professionnelles commencent à se demander s'ils sont même constitutionnels.

15b. Est-ce que toute cette histoire en vaut vraiment la peine, en tout cas, dans le but de réduire les risques d'accident et les coûts de la santé?

Tout le monde sait que les consommateurs de marijuana sont de mauvais employés, pas vrais? Faux ; ou au moins quelqu'un a oublié le dire aux millions de bons travailleurs qui fument de la marijuana. Les compagnies de tests de dépistage contre la drogue vous apporteront des piles de statistiques qu'ils disent qu'ils prouvent que l'utilisation de la marijuana vous coûte de l'argent. La vérité est qu'il y a autant d'études qui démontrent que les utilisateurs de marijuana ont plus de succès, utilisent moins les services de santé, et produisent plus que les non-utilisateurs. Avant que vous achetiez des tests de dépistages pour votre entreprise, soyez sûr de connaître l'autre côté de l'histoire.Dans les années 80, l'administration Bush en a fait beaucoup pour promouvoir ces tests. En fait, George Bush a estimé le coût de l'utilisation de la drogue à plus de 60 billions de dollars par année, basé sur une étude qui supposément a démontré que les personnes qui ont utilisé de la marijuana à quelque moment dans leur vie, avaient moins de succès. La même étude pourrait être utilisé pour démontrer que les gros consommateurs de marijuana et de d'autres drogues avaient actuellement plus de succès. Il y a quelque chose de louche ici, et quand vous y ajoutez le fait que plusieurs grosses têtes du DEA et du Drug Czars sont propriétaires ou travaillent maintenant dans l'industrie de l'analyse d'urine, toute cette pièce commence à sentir bizarre.

16. Ne serait-il pas mieux d'emprisonner tous les consommateurs?Comment prévoyez-vous payer pour ça? Déjà, plus de cinq pour-cent des gens aux États-Unis sont en détention préventive (incluant la probation, libéré sous parole, etc.) Les tueurs et les violeurs sont laissés hors des pénitenciers pour laisser de la place aux nouveaux venus ; il y a environ 2 500 fans de Grateful Dead dans les prisons fédérales. Emprisonner une personne pour un an coûte environ 20 000$ é.u. Les États-Unis sont les meneurs en détention ; 425 personnes sur chaque 100 000 sont derrière les barreaux. Dans le système de prison fédérale, un cinquième des prisonniers sont des contrevenants de la drogue qui n'ont rien fait de violent. Les lois d'états sont habituellement moins strictes, mais les mandataires d'états pour la sentence minimum pour la drogue devient plus populaire.Nos prisons et nos courts sont si pleines que le rapport annuel de l'association américaine du barreau sur le système justicière d'état, est principalement une longue excuse pour l'arrêt des lois contre la drogue qui emprisonnent les consommateurs. Même l'association Clinton reconnaît que d'emprisonner les gens n'est pas la solution. C'est spécialement vrai pour les personnes qui ont actuellement un problème d'abus de drogue ; ils ont besoin de traitements, pas de mauvais traitements. La guerre des drogues rend la sentence minimum d'emprisonnement pour les crimes face à la drogue dans le grand livre des lois. Si nous ne mettons pas ces lois de côté (au moins), nous serons en mauvais état à la fin de la décennie. Une police rétroactive pour la légalisation de la marijuana ou la décriminalisation, pourrait faire un bon bout de chemin en aidant à résoudre cette crise.Considérez aussi ceci ; lorsqu'une personne écope d'une sentence d'emprisonnement, il devient en colère face à la société. Il deviendra sûrement une victime lorsqu'il y sera, et probablement, il apprendra les conduites criminels des gros contrevenants. Il y a aussi de bonne chance qu'il attrapera le Sida ou la tuberculose avant qu'il soit sorti. En enfermant tous les utilisateurs de drogue, vous creusez vous-mêmes un grand trou à tomber dedans ; est-ce que cela vaut la peine?D'ailleurs, plusieurs personnes ne méritent pas d'être en prison. Pourquoi devraient-ils être enfermé seulement parce qu'ils aiment être high avec la marijuana? Spécialement lorsqu'une personne peut boire de l'alcool sans être arrêté... Mais qu'elle sorte de loi est-ce? Vous devez penser à qu'elle genre de monde vous créez pour vous-mêmes avant de réagir. Comment la police dans le futur traitera nos enfants? Jusqu'où êtes-vous prêt à laisser le gouvernement aller pour avoir les utilisateurs de drogue? Combien de vos propres droits êtes-vous prêt à sacrifier en essayant d'enfermer les "drogués"?

17. J'ai entendu qu'il y a plus de 400 produits chimiques dans la marijuana... Alors...? Vrai, mais alors? Il y a aussi plus de 400 produits dans plusieurs aliments, (incluant le café, qui contient plus de 800 produits chimiques et plusieurs mort-aux-rats) et nous ne voyons pas la police arrêter les gens dans les McDonald's, ou donner des amendes pour conduite en mangeant. Il y a seulement le THC qui est très psycho-actif ; quelques autres produits chimiques ont aussi un très bas degré de psycho-activité. Les gens qui utilisent la marijuana ne sont pas plus souvent malades, ou ne meurt pas plus tôt, ou ne perdre pas leur job (excepté avec les tests de dépistage), ou n'ont pas d'enfant mutants... Alors qu'elle est votre point?Le fait qu-il y a plus de 60 éléments chimiques uniques dans le cannabis, appelés "cannabinacées", est quelque chose que les scientifiques trouvent très intéressant. Plusieurs des ces cannabinacées ont des effets très valables pour la médecine. Par exemple, le "cannabinol" est un cannabinacées qui peut aider les gens font de l'insomnie. Les docteurs pensent que cette substance chimique est la raison pourquoi la majorité des patients préfère utiliser la marijuana au lieu du pur Delta-9-THC en comprimés (appelé dronabinol) ; le cannabinol est juste "sur le bord" de rendre high et calme les nerfs. Un autre cannabinacées, l'acide cannabidiolic", est un antibiotique très efficace, comme la pénicilline. Plusieurs de ces produits chimiques peuvent être extrait de la marijuana sans les équipements luxueux de laboratoire.18. Est-ce que cette drogue endommage mon système immunitaire et n'est-il pas plus facile alors d'attraper un rhume?

La Marijuana (Delta-9-THC) n'a pas d'effet "immunosuppresseur". Elle agit sur certaines cellules du foie, appelé macrophages, quelque peu de la même façon qu'elle agit sur les cellules du cerveau. Au lieu de stimuler les cellules, elle les ferme. Cet effet est temporaire (justement comme l'effet d'high) et s'en va rapidement ; les gens qui souffrent de scléroses multiples peuvent actuellement trouver cet effet utile pour combattre la maladie.

De récente recherche ont aussi trouvé que les métabolites de la marijuana sont laissées dans les poumons sept jours au plus après avoir arrêté de fumer. Pendant qu'ils y sont, le système immunitaire des poumons peut être affecté (mais les macrophages ne se "ferment pas" comme dans le foie). L'effet seul de fumer est probablement pire que les effets du THC, et dure tout aussi longtemps.

Cela dit, les médecins n'ont pas encore décidé si les consommateurs de marijuana courent le risque d'attraper les rhumes ou non. Avec la seule exception de la bronchite, il n'y a aucun chiffre qui suggère que les utilisateurs de marijuana attrapent plus de rhumes. Mais... Ceci n'a pas arrêté Carlton Turner, un tsar des drogues aux États-Unis (United States Drug Csar), de dire plusieurs fois par ses discours publique, que la marijuana cause le Sida et l'homosexualité. Ses propos étaient tellement ridicules que le Washington Post et le Newsweek Magazine ont bien rit de lui, et il a été forcé d'abandonner.Aujourd'hui, les patients atteints du Sida utilisent la marijuana pour traiter leurs symptômes, sans problèmes apparents. Des études suggèrent que la marijuana peut actuellement stimuler certaine forme d'immunité. Des chercheurs ont essayé de démontrer des effets sur le système immunitaire de personnes en santé, mais si la marijuana n'a pas d'effets substantiels, bons ou mauvais, ils sont soit trop subtile ou trop petit pour les détecter.

4) POURQUOI EST-C'ENCORE ILLÉGAL ?

1. Pourquoi est-c'ENCORE illégal?

La réponse officiel est: parce que vous ne devriez pas l'utiliser. Vous ne pouvez pas l'utiliser parce que c'est illégal, et c'est illégal donc vous ne pouvez pas l'utiliser. Vous ne devriez pas l'utiliser. C'est illégal. C'est illégal donc vous ne devez pas l'utiliser.

La réponse du maniaco-dépressif: cela n'arrivera jamais. Les gens sont trop désorganisés/stupides/sans pouvoir. C'est de la futilité. Essayez, mais ne vous attendez pas que ça aboutira à quelque chose. Je ne laisserais pas mes espoirs se perdre.

La réponse du paranoïaque-schizophrène: vous ne voyez pas?!?!? Le gars au sommet l'a tout prévu!! Ils détiennent tout. Ils ne le laisseront pas arriver. Je ne devrais même pas être en train de vous parler, mais laissez-moi vous donner un avertissement!! écoutez... Vous ne devriez pas les embêter, ils savent tout. Ils sont pratiquement surnaturels, vous voyez? Et la seule façon de le faire arriver est de devenir l'un deux. Vous devriez bien faire attention, ou ils viendront vous chercher et vous amener ; ils font ça, vous savez. C'est toute de la CONSPIRATION!!!

La réponse du névrosé: la marijuana? Eeek! Ne savez-vous pas que cette chose est dangereuse? Les gens ne font pas des lois sans bonnes raisons, vous savez! Où avez-vous entendu parler de la marijuana? attendez! Ne me dites pas, je ne veux pas savoir. Si jamais quelqu'un savait que vous pensez que cela devrait être légale ; alors ; ils ne voudront jamais plus vous parler! Ne savez-vous pas que la marijuana est ceci... La marijuana est cela... ... ... ...

LA VRAIE RÉPONSE: la marijuana est encore illégale parce qu'il n'y a pas assez de personnes qui se sont levées et ont dit:

" C'EST STUPIDE!!

ON VEUT QUE LE CHANVRE DE CANNABIS SOIT LÉGAL!!!POUR LES PRODUITS;

POUR LA MÉDECINE;POUR LA NOURRITURE;POUR LE FUN;PAR PITIÉ!... N'EST-CE PAS CE QUE LA VIE DEVRAIT ÊTRE ?!"

Sans support de partout, la marijuana ne sera jamais légale. Chaque personne qui se lève pour la légalisation de la marijuana/chanvre nous rend tous autant plus solide, et nos voix tout autant plus fortes. Croyez-moi, nous apprécions tout le support que nous pouvons recevoir. Presque aussi important, cela rend tout autant difficile pour les gens à dire que "c'est stupide" ou que "personne ne croit vraiment cela".

Si vous n'êtes pas encore convaincu, ou si vous avez de la difficulté d'avaler une des réponses données, je vous encourage de vous renseigner plus à propos de cette question. Essayez les ressources citées à la fin.

Si vous êtes avec nous, faites-le nous savoir! Faites le savoir à tout le monde, à moins que cela vous fasse arrêter, mais le plus important, gardez un œil sur ce qui se passe, et essayez de donner un coup de main quand vous pouvez. Aussi, connaissez la chose, dons si vous en avez besoin, vous pouvez convaincre un ami ou prouver que vous vous n'êtes pas "stupide" ; le reste du monde l'est.

2. Qu'est-ce que je peux faire pour apporter un peu de sens dans nos lois contre la marijuana?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire. Les activistes sont en train de travailler sur tous les niveaux pour réformer les lois sur la marijuana. Si vous ne pouvez pas vous permettre d'être un activiste, il y a plusieurs façons que vous pouvez aider ; les activistes se retrouvent à court d'argent, de temps, et même parfois de compagnie amicale. Essayez de connaître des activistes pour la légalisation du chanvre ou de la marijuana dans votre entourage, et juste de demeurer à jour sur ce qu'ils planifient. Les chances sont que vous allez trouver quelque chose que vous pouvez facilement faire et qui les aidera amplement. Il y a une liste de disponible appelé Liberty Activist qui vous donnera les numéros de téléphone ou les adresses des groupes près de chez vous. Aussi, vous pouvez appeler l'office national du NORML (l'organisation nationale pour la réforme des lois sur la marijuana) au 1-202-483-5500. La chose la plus importante que vous pouvez faire de votre côté, est de surveiller vos dirigeants municipaux, provinciaux et de leur laisser savoir que cette issue est à prendre au sérieux.

Plusieurs groupes d'activistes offrent des "cartes de membres". Ils demandent habituellement des frais pour joindre leurs groupes et vous recevez des lettres qui vous tiennent à date sur les activités de groupe. De cette façon, vous savez quand et pourquoi écrire à vos députés, et l'information provoquante que ne vous est pas normalement délivré, le sera. Et au besoin, le plus important, vous serez capable de contacter le regroupement pour recevoir ou donner conseils.

3a. Où puis-je avoir plus d'information?

À plusieurs endroits. Une des meilleurs est d'utiliser la communication électronique. L'autoroute électronique a été un énorme bond en avant pour notre mouvement, et il y a beaucoup d'information de disponible. Commencé par envoyer un E-mail à verdant@twain.ucs.umass.edu. Il y a un serveur de fichiers E-mail additionné à cette adresse, et tout le monde qui a accès à l'E-mail sur l'Internet peut l'utiliser. Le serveur contient plusieurs dossiers sur la marijuana, et d'autres important répertoires et de pointeurs pour savoir comment avoir de l'information par le WWW, GOPHER, FTP, IRC, et TELNET. Pour avoir une liste des ressources, envoyez votre poste à (netlinks) verdant@twain.ucs.umass.edu.

Une copie de la liste de Liberty Activist est aussi disponible à travers ce serveur, en postant à (groups) verdant@twain.ucs.umass.edu. Ceci vous permettra de contacter des activistes près de vous. Si vous êtes intéressé, il y a une excellante liste dévouée aux questions de la guerre contre la drogue. Cela s'appelle DRCnet et vous pouvez envoyer votre malle à borden@netcom.com pour savoir comment s'impliquer.

3b. Hum, je viens juste de me rappeler que je suis un nul des ordinateurs. Y a-t'il des bons livres que je pourrais trouver au lieu?

Voici une liste de livres qui doivent être lu et des articles sur la marijuana et la légalisation. Regardez la section sur les ressources de cette FAQ pour plus d'information sur cette ressource et d'autres.

"The Emperor Wears No Clothes" par Jack Herer pub. Queen of Clubs/HEMP, 1993/1994

"Hemp, Life-Line to the Future" par Chris Conrad pub. data pending"Marihuana Reconsidered" par Lester Grinspoon pub. 1977. Harvard University Press. pub. 1993 data pending."Marihuana the Forbidden Medicine" par Lester Grinspoon pub. Yale University Press 1993.*** Articles de journaux d'intérêts publics ***

"Marijuana Laws: A Need for Reform'' par Roger Allan Glasgow dans "Arkansas Law Review" Vol. 22(340) pp. 359-375.

*** Les commissions du gouvernement sur les recommandations pour la légalisation ***The Panama Canal Zone Report of 1925, pub. United States Government.

Mayor LaGuardia's Committee on Marijuana (New York) rapport issu en 1944. (Lancé en 1938 ; une étude extensive sur la marijuana) pub. New York City Government.

The Final Report of the Le Dain Commission on Marijuana Legalization, pub. Gouvernement du Canada

Final Report if the National Commission on Marijuana, 1972, pub. United States Government intitulé "Marijuana - a Signal of Misunderstanding"

*** Décisions de la Court ***

"In the Matter of Marijuana Rescheduling Petition" par Hon. Francis L. Young Docket # 86-22 1989.

4. Avez-vous quelques conseils pour les gens qui veulent organiser leurs propres groupes?

Il y a de très bons livres qui vont aider les nouveaux organisateurs à avoir un bon impact. Voici deux titres que vous devez essayer de localiser:Si Kahn "Organizing: A Guide For Grassroots Leaders" McGraw-Hill 1982 0-07-033215-0 (0-07-033199-5 papier recyclé)Ed Hedemann "The War Resisters League Organizers Manual" 1981 0-940862-00-X

The War Resisters League

339 Lafayeyette St., New York, NY

5) RESSOURCES EN ORDRE DE QUESTION.(Désolé pour la bibliographie pathétique. Aussitôt que le temps et le software le permet, ce sera nettoyé, amélioré et plus complet.)

1a. Qu'est-ce que le chanvre?"Hemp" par Lyster H. Dewey pp. 283-346. pub. United States Government Department of Agriculture, 1913."The Emperor Wears No Clothes: The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993."The Marijuana Farmers" par Jack Frazier pub. Solar Age Press New Orleans, 1972.1b. Qu'est-ce que le cannabis?"Hemp, Life-line to the Future" par Chris Conrad pub. data pending.

(terme de slang Mexicain)"The Emperor Wears No Clothes The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

(Le chanvre peur être poussé légalement)"Hemp, Life-line to the Future" par Chris Conrad pub. data pending.

John Birrenbach's legal hemp FAQ pub. Institute for Hemp 1993.

(La culture payante numéro un)"Drugs, Crime and the Justice System" pub. United States Government Printing Office Washington, DC. Décembre, 1992.

"Information Please Almanac" pub. Simon and Schuster New York, 1993.

2a. Comment peut-on utiliser le chanvre comme nourriture?

(protéine)A.J. St-Angelo, E.J. Conkerton, J.M. Dechary, A.M. Altschul dans "Biochimica et Biophysica Acta" Vol. 121 pp. 181. 1966.

A.J. St-Angelo, L.Y. Yatsu, A.M. Altschul dans "Archives of Biochemistry and Biophysics" Vol. 124 pp. 199-205. 1966.

"Chromatography of Edestine at 50 Degrees" par D.M. Stockwell, J.M. Dechary, A.M. Altschul dans "Biochimica et Biophysica Acta" Vol. 82 pp. 221. 1964.(Huile qui fournit les gras essentiels)"Fats that Heal, Fats that Kill" par Udo Erasmus pub.

"Hemp-seed Oil Compared with Other Common Vegetable Oils" par Gerald X. Diamond in "Cannabis Hemp Information Kit" pub.

"Therapeutic Hemp Oil" par Andrew Weil M.D. dans "Natural Health" Mars/Avril, 1993.

2b. Qu'elles sont les avantages du chanvre comparativement aux autres cultures?"Hemp" par Lyster H. Dewey pp. 283-346. pub. United States Government Department of Agriculture, 1913.

"The Emperor Wears No Clothes: The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

2c. Est-ce que le chanvre est compétitif mondialement en tant que source de protéine?

(chanvre vs. soya)"Hemp" par Lyster H. Dewey pp. 283-346. pub. United States Government Department of Agriculture, 1913.

"Chromatography of Edestine at 50 Degrees" par D. M. Stockwell, J.M. Dechary, A.M. Altschul dans "Biochimica et Biophysica Acta" Vol. 82 pp. 221. éd. pub., 1964.

(la résistance aux rayons UV-B)"UV-B Effects on Terrestrial Plants" par Manfred Tevinie, Alan H.Teremura dans "Photochemistry and Photobiology" Vol. 50 Iss. 4 pp.479-487. pub. Pergamon Press Oxford, New York, 1989.

(Les conséquences agricole des politiques anti-drogue sur les nations sous-développés)cites pending

3a. Comment peut-on utiliser le chanvre pour fabriquer des tissus?"Hemp, Flax, Jute, Ramie, Kenaf and Other Industrial Fibers a Comparison of Properties and Applications" par Gerald X. Diamond dans "Cannabis Hemp Information Kit" pub. Washington Citizens for Drug Policy Reform.

"Hemp" par Lyster H. Dewey pp. 283-346. pub. United States Government Department of Agriculture, 1913.

"The Emperor Wears No Clothes The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

"The Marijuana Farmers" par Jack Frazier pub. Solar Age Press New Orleans, 1972.

3b. Pourquoi est-ce meilleur que le coton?"Hemp, Flax, Jute, Ramie, Kenaf and Other Industrial Fibers a Comparison of Properties and Applications" par Gerald X. Diamond dans "Cannabis Hemp Information Kit" pub. Washington Citizens for Drug Policy Reform.

4a. Comment peut-on utiliser le chanvre pour faire du papier?

"It's Time to Reconsider Hemp" par Jim Young dans "Pulp & Paper" pp. 7. Juin, 1991.

"Hemp Variations as Pulp Source Researched in the Netherlands" par E.P.M. de Meijer dans "Pulp & Paper" pp. 41-42. Juillet, 1993.

"The Manufacture of Paper from Hemp Hurds" par Jason L. Merril dans "USDA Bulletin/Yearbook of the United States Department of Agriculture" Iss. 404 pp. 7-25. pub. United States Government Department of Agriculture.

4b. Pourquoi ne peut-on pas continuer à utiliser les arbres?"The Production and Handling of Hemp Hurds" par Lyster H. Dewey dans "USDA Bulletin" Iss. 404 pp. 1-6. pub. United States Government Department of Agriculture.

"Hemp" par Lyster H. Dewey pp. 283-346. Pub. United States Government Department of Agriculture, 1913.

5a. Comment peut-on utiliser le chanvre comme carburant?

"Farming For Fuel" par Folke Dovring pub. data pending.

"Pretreatment Research Overview" par K. Grohmann, R. Torget, M. Himmel dans "The DOE SERI Ethanol From Biomass Program" pub. United States Government Department of Energy.

"Overview: The DOE SERI Ethanol From Biomass Program" par C.E. Wyman pub. United States Government Department of Energy.

5b. Pourquoi est-ce meilleur que le pétrole?"Towards a Green Economy" par Lynn Osburn (pamphlet) d'autres cites pending.

6a. Comment peut-on utiliser le chanvre comme médicament? "Marijuana, The Forbidden Medicine" par Lester Grinspoon M.D. et James B. Bakalar pub. Yale University Press New Haven, 1993.

"Therapeutic Issues of Marijuana and THC (Tetrahydrocannabinol)" par J.Thomas Ungerieder, Therese Andrysiak dans "The International Journal of the Addictions" Vol. 20 pp. 691-699. éd. pub. M. Dekker New York, 1985.6b. Qu'est-ce qu'il y a de néfaste avec les médicaments que nous avons?"Marijuana, The Forbidden Medicine" par Lester Grinspoon M.D. et James B. Bakalar pub. Yale University Press New Haven, 1993.

7. Qu'elles sont les autres utilités du chanvre?"The Emperor Wears No Clothes The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

Note: 93/94 édition Emperor seulement.

POURQUOI LA PROHIBITION ?1. Comment et pourquoi est-ce que le chanvre est devenu illégal?"Drugs and minority oppression" par John Helmer pub. Seabury Press New York, 1975.

"The Emperor Wears No Clothes The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

2. OK, alors qu'est-ce que ces histoires ont à faire avec le chanvre?"The Manufacture of Paper from Hemp Hurds" par Jason L.Merril dans "USDA Bulletin/Yearbook of the United States Department of Agriculture" Iss. 404 pp. 7-25. pub United States Government Department of Agriculture.

"New Billion-Dollar Crop" dans "Popular Mechanics" Février, 1938.

"Flax and Hemp From the Seed to the Loom" par George A. Lower dans "Mechanical Engineering" Février, 1937.

3. Vous voulez me faire accroire qu'ils n'ont pas pensé voter une meilleure loi, une qui proscrit la marijuana et permettre l'utilisation commerciale du chanvre?

"Hemp, Life-line to the Future" par Chris Conrad pub. data pending.

"The Emperor Wears No Clothes The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" par Jack Herer pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

"New Billion-Dollar Crop" dans "Popular Mechanics" pub. Février, 1938.

"Flax and Hemp From the Seed to the Loom" par George A. Lower dans "Mechanical Engineering" Février, 1937.

4. N'y a-t-il pas une leçon à apprendre de tout ça?"Manufacturing Consent" par Noam Chomsky pub. data pending.

"Marijuana Laws: A Need for Reform" par Roger Allan Glasgow dans "Arkansas Law review" Vol. 22 Iss. 340 pp. 359-375.

EST-CE QUE C'EST ? EST-CE QUE CE N'EST PAS ?

EST-CE QUE C'EST VRAI QUE ??

1. Est-ce que la marijuana demeure dans nos graisses et vous garde "high" pour des mois?

"Marijuana Chemistry Genetics, Processing, and Potency" par Michael Starks pub. Ronin Inc., 1990.

"Marijuana Cannabinoids Neurobiology and Neurophysiology" éd. Laura Murphy, Andrzej Bartke éd. pub. CRC Press Boca Raton, FL, 1992.

2. Mais... La marijuana d'aujourd'hui n'est-elle pas beaucoup plus puisante qu'elle l'était dans les années soixante? "Cannabis 1988. Old Drug, New Dangers The Potency Debate" par Todd H. Mikuriya M.D., Michael R. Aldrich Ph.D. dans "Journal of Psychoactive Drugs" Vol. 20 Iss. 1 pp. 47-55 pub. Haight-Ashbury Publications en association avec le Haight-Ashbury Free Medical Clinic San Francisco, Calif. : Janvier, Mars, 1988.

3a. Est-ce que la marijuana cause des dommages au cerveau?"The Chronic Cerebral Effects of Cannabis Use I Methodological Issues and Neurological Findings" par Renée C. Wert Ph.D., Michael L. Raulin Ph.D Vol. 21 Iss. 6 pp. 605-628. 1986.

"The Chronic Cerebral Effects of Cannabis Use II Psychological Findings and Conclusions" par Renée C. Wert Ph.D., Michael L. Raulin Ph.D Vol. 21 Iss. 6 pp. 629-642. 1986.

"Neurotoxicity of Cannabis and THC A Review of Chronic Exposure Studies in Animals" par Andrew C. Scallet in "Pharmacology, Biochemistry & Behavior" Vol. 40 pp. 671-676. 1991."Chronic Marijuana Smoke Exposure in the Rhesus Monkey IV Neurochemical Effects and Comparison to Acute and Chronic Exposure to Delta-9-Tetrahydrocannabinol (THC) in Rats" par Syed F. Ali, Glenn D.

Newport, Andrew C. Scallet, Merle G. Paule, John R. Bailey, William Slikker Jr in "Pharmacology, Biochemistry & Behavior" Vol. 40 pp. 677-682. 1991.

"Behavioral, Neurochemical, and Neurohistological Effects of Chronic Marijuana Smoke Exposure in the Nonhuman Primate" par William Slikker Jr. et al. dans "Marijuana Cannabinoids Neurobiology and

Neurophysiology" Laura Murphy, Andrzej Bartke éd. pub. CRC Press Boca Raton, FL, 1992.

(Les études suivantes sont celles qui ont été trouvées imparfaites)"Effects of Cannabis Sativa on Ultrastructure of the Synapse in Monkey Brain" par J. W. Harper, R. G. Heath, W. A. Myers dans "Journal of Neuroscience Research" Vol. 3 pp. 87-93. 1977.

"Chronic Marihuana Smoking Its Effects on Function and Structure of the Primate Brain" par R. G. Heath, A. T. Fitzjarrell, R. E. Garey, W. A. Myers dans "Marihuana: Biological Effects Analysis, Metabolism, Cellular Responses, Reproduction and Brain" Gabriel G. Nahas, W. D. M. Paton éd. pub. Pergamon Press Oxford, 1979.

"Cannabis Sativa Effects on Brain Function and Ultrastructure in Rhesus Monkeys" par R. G. Heath, A. T. Fitzjarrell, C. J. Fontana, R. E. Garey dans "Biological Psychiatry" Vol. 15 pp. 657-690. 1980.

(D.A.R.E. dit que le pot tue les cellules du cerveau)Le manuel d'entrainement des officiers de DARE, section T page 5.

3b. Si elle ne tue pas les cellules du cerveau, comment est-ce que ca te rend "high"?"Structure of a Cannabinoid Receptor" par L. A. Matsuda , S. J.Lolait , M. J. Browstein, A. C. Young, T. I. Bonner dans "Nature" Vol.346 Iss. 6824 pp. 561-564. Août, 1990.

(la marijuana n'use pas ses récepteurs)"Chronic Exposure to Delta-9-Tetrahydrocannabinol Fails to Irreversibly Alter Brain Cannabinoid Receptors" par Tracy M. Westlake, Allyn C. Howlett, Syed F. Ali, Merle G. Paule, Andrew C. Scallet, William Slikker Jr. dans "Brain Research" Vol. 544 pp. 145-149. 1991.

4. Les gens ne meurent-ils pas à fumer de la marijuana ?Bureau of Mortality Statistics, 1988."In the Matter of Marijuana Rescheduling Petition: Opinion and Recommended Ruling, Findings of Fact, Conclusions of Law and Decision of Administrative Law Judge Francis L. Young" par Hon. Francis L. Young. Septembre, 1988.(les réactions allergiques sont rare)"Marijuana and Immunity" par Leo E. Hollister M.D. dans "Journal of Psychoactive Drugs" Vol. 24 Iss. 2 pp. 159-164. pub. Haight-Ashbury Publications en association avec le Haight-Ashbury Free Medical Clinic San Francisco, Calif. : Avril, Juin, 1992.

5. J'oubliais, est-ce que la marijuana cause des dommages au cerveau à court terme?

cites pending

6a. Est-ce que la marijuana va rendre mon chum psychopathe?"A Brief, Critical Look at Cannabis Psychosis" par Amit Basu dans "The International Journal on Drug Policy" Vol. 3 pp. 126-127. 1992.

6b. Les fumeurs de marijuana ne se retirent-ils pas de la société? "Adolescent Drug Use and Psychological Health" par Jonathan Shedler, Jack Block dans "American Psychologist" Vol. 45 Iss. 5 pp. 612-630."Substance Use and Abuse Among Teenagers" par Michael D. Newcomb, Peter M. Bentler dans "American Psychologist" Vol. 44 Iss. 2 pp. 242-248. 1989.

"Cognitive Motivations for Drug Use Among Adolescents Longitudinal Tests of Gender Differences and Predictors of Change in Drug Use" par Michael D. Newcomb, Chih Ping Chou, P. M. Bentler, G. J. Huba dans "Journal of Counseling Psychology" Vol. 35 Iss. 4 pp. 426-438. pub. American Psychological Association Washington, DC, 1988.

"Personality Characteristics of Adolescent Marijuana Users" par John E. Mayer, Jeffrey D. Ligman dans "Adolescence" Vol. 24 Iss. 96 pp. 965-976. 1989.

"Cannabis Use and Sensation Seeking Orientation" par K. Paul Satinder, Alexander Black dans "The Journal of Psychology" Vol. 166 pp. 101-105. pub. Journal Press Provincetown, MA, 1984.

7. Est-ce que c'est vrai que la marijuana te rend paresseux et sans motivation "Behavioral and Biological Concomitants of Chronic Marijuana Use" par Dr. Jack H. Mendelson 1974. (études de l'armée Américaine)

(le syndrome de démotivation des adolescents)"Chronic Marijuana Smoke Exposure in the Rhesus Monkey II Effects on Progressive Ratio and Conditioned Position Responding" par Merle G. Paule, Richard R. Allen, John R. Bailey, Andrew C. Scallet, Syed F. Ali, Roger M. Brown, William Slikker Jr. dans "The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics" Vol. 260 pp. 210-222. éd. pub.

"Up in Smoke Arkansas Study Raises Doubts About Marijuana Risks" par Mara Leveritt dans "Arkansas Times" pp. 11-12. Septembre 16, 1993.

(l'utilité de la marijuana et des autres drogues dans un rôle positif au travail)"Working Men and Ganja Marijuana Use in Rural Jamaica Melanie Creagan Dreher" par Melanie Creagan Dreher pub. Institute for the Study of Human Issues Philadelphia, 1982.

"The working addict David Caplovitz" par David Caplovitz pub. M. E. Sharpe, White Plains, NY, 1976.

8. La marijuana n'est-elle pas une porte ouverte aux autres drogues?

Ne t'amène-t'elle pas à utiliser des drogues plus fortes?

"Who Says Marijuana Use Leads to Heroin Addiction?" par Jerry Mandel dans "Journal of Secondary Education" Vol. 43 Iss. 5 pp. 211-217. pub. California Association of Secondary School Administrators Burlingame, CA, Mai.

"Marihuana reconsidered Lester Grinspoon" par Lester Grinspoon M.D. 1928- pub. Harvard University Press, Cambridge, MA, 1977.

(admission à l'urgence)cites pending

9a. Je ne veux pas que les mineurs puissent fumer de la marijuana.

Comment puis-je les empêcher?

(Un bon livre à propos des drogues pour les parents et les enfants)"From Chocolate To Morphine" par Andrew Weil pub. data pending (une nouvelle édition verra le jour très bientôt!)

9b. Les enfants ne vont-ils pas pouvoir voler les plants de marijuana que les gens font pousser?

(Le chanvre industriel contient très peu de THC)"Hemp Variations as Pulp Source Researched in the Netherlands" par E. P. M. de Meijer dans "Pulp & Paper" pp. 41-42. pub. Juillet, 1993.

10a. Hé, ne savez-vous pas que la marijuana fait baisser la quantité de testostérone chez les garçons adolescents causant divers problèmes de développement mental et physique?"Behavioral, Neurochemical, and Neurohistological Effects of Chronic Marijuana Smoke Exposure in the Nonhuman Primate" par William Slikker Jr. et al. dans "Marijuana Cannabinoids Neurobiology and Neurophysiology" pp. . Laura Murphy, Andrzej Bartke éd. pub. CRC Press Boca Raton, FL, 1992.

10b. La marijuana ne réduit-elle pas la quantité de spermes chez les hommes qui sont de grands consommateurs?

"Marihuana A Signal of Misunderstanding" pub. U.S. Government Printing Office Washington, 1972.

10c. J'ai entendu que l'utilisation de marijuana par les adolescentes affectait la production des hormones, le cycle menstruel, et la fertilité. Est-ce vrai?

"Marihuana A Signal of Misunderstanding" pub. U.S. Government Printing Office Washington, 1972.

11. Est-ce que fumer de la marijuana est pire que fumer la cigarette pour nous?

"Pulmonary Hazards of Smoking Marijuana as Compared with Tobacco" par Tzu Chin Wu, Donald P. Tashkin, Behnam Djahed , Jed E. Rose in "New England Journal of Medicine" Vol. 318 Iss. 6 pp. 347-351. pub., 1988.

(Les cigarettes légères sont aussi cancérigènes)"The Association of Lung Cancer with Tar Content of Cigarettes" par Franz P. Reichsman pub., 1980. (Thèse)

(Les dommages aux poumons par la fumée)"Marijuana Exposure and Pulmonary Alterations in Primates" par Suzanne E. G. Fligiel, Ted F. Beals, Donald P. Tashkin, Merle G. Paule, Andrew C. Scallet, Syed F. Ali, John R. Bailey, William Slikker Jr. dans "Pharmacology, Biochemistry & Behavior" Vol. 40 Iss. 3 pp. 637-642. éd. pub., 1991.

"Chronic Marijuana Smoke Alters Alveolar Macrophage Morphology and Protein Expression" par Guy A. Cabral, Amy L. Stinnet, John Bailey, Syed F. Ali, Merle G. Paul, Andrew C. Scallet, William Slikker Jr. Dans "Physiology, Biochemistry and Behavior" Vol. 40 pp. 643-649. éd. pub., 1991.

(Le Lead 210 et le N Nitrosamines dans le tabac)Joseph DiFranza dans NEJM Vol. 306 Iss. 6 pub. Février, 1982. Et les réponses dans Vol. 307 Iss. 5 pub. Juillet, 1982.12. Les enfants nés de mère consommatrice de marijuana ne souffrent-elles pas du "Syndrome Fœtal de la Marijuana"?"Effects of Prenatal Exposure to Cannabinoids" par Ernest L. Abel dans "CurrentReasearch on the Consequences of Maternal Drug Abuse" Theodore M. Pinkert éd. NIDA Research monograph # 59

"The Effects of Early Marijuana Exposure" par Ernest L. Abel, Gary A.Rockwood, Edward P. Riley dans "Handbook of teratology" pp. 267-288.

(Étude Jamaïcaine)"Prenatal Marijuana Exposure and Neonatal Outcomes in Jamaica An Ethnographic Study" par Melanie C. Dreher, Kevin Nugent, Rebekah Hudgins dans "Pediatrics" Vol. 93 Iss. 2 pp. 254-260. pub. Février,1994.

(L'exposition du foetus au THC)"Placental Transfer and Fetal Disposition of Delta-9-Tetrahydrocannabinol (THC) During Late Pregnancy in the Rhesus Monkey" par William Slikker Jr, H. C. Cunny, J. R. Bailey, M. G. Paule dans " " pp. 97-102.

"The Influence of Anesthesia, Pregnancy, and Sex on the Plasma Disposition of Delta-9-Tetrahydrocannabinol and 11-nor-9-carboxy-delta-9-Tetrahydrocannabinol in the Rhesus Monkey" par Merle G. Paule, John R. Bailey, William Slikker Jr. dans " " pp. 315-320. éd. pub.

13. La marijuana ne cause-t'elle pas beaucoup d'accidents d'automobiles?NHTSA statistical study pub. 1992, data pending

NHTSA Amsterdam study pub. 1994, data pending

Australian statistical survey pub. 1993, data pending

14. N'avez-vous pas peur que tout le monde reste accroché?"Behavioral, Neurochemical, and Neurohistological Effects of Chronic Marijuana Smoke Exposure in the Nonhuman Primate" par William Slikker Jr. et al. dans "Marijuana Cannabinoids Neurobiology and Neurophysiology" Laura Murphy, Andrzej Bartke éd. pub. CRC Press Boca Raton, FL, 1992.

"Marihuana A Signal of Misunderstanding" pub. U.S. Government Printing Office Washington, 1972.

"The Marijuana Problem in the City of New York" (La Commission du maire Laguardia sur la Marijuana. Le texte sur la décision peut être trouvé dans trois volumes intitulé "The Marijuana Papers") d'autres pub. Data pending.

"Marihuana reconsidered Lester Grinspoon" par Lester Grinspoon M.D. 1928- pub. Harvard University Press Cambridge, MA, 1977.

15a. Est-ce que tester la marijuana dans l'urine pour des conditions d'employabilité est une bonne idée?

"Applicant Testing For Drug Use A Policy and Legal Inquiry" par Jonathan V. Holtzman dans "William and Mary Law Review" Vol. 33 pp. 47-93. pub., 1991.

15b. Est-ce que toute cette histoire en vaut vraiment la peine, en tout cas, dans le but de réduire les risques d'accident et les coûts de la santé?"Social Behavior, Public Policy, and Non-harmful Drug Use" par Charles Winick dans "The Milbank Quarterly" Vol. 69 Iss. 3 pp.437-459. éd. Publié pour le Milbank Memorial Fund Cambridge University Press New York, NY, 1991.

d'autres cites pending (contacté la FAQ)

16. Ne serait-il pas mieux d'emprisonner tous les consommateurs?"Drugs, Crime and the Justice System" pub. United States Government Printing Office Washington, DC Décembre, 1992.

"The State of Criminal Justice, an annual report" par the American Bar Association, 1993 pub. U.S. Government Printing office.

"Social Behavior, Public Policy, and Non-harmful Drug Use" par Charles Winick dans "The Milbank Quarterly" Vol. 69 Iss. 3 pp. 437-459. pub. publié pour le Milbank Memorial Fund CambridgeUniversity Press New York, NY, 1991.

17. J'ai entendu qu'il y a plus de 400 produits chimiques dans la marijuana... Alors...? (800 produits chimiques dans le café)"Too Many Rodent Carcinogens Mitogenesis Increases Mutagenesis" par B. N. Ames, L. S. Gold dans "Science" Vol. 149 pp. 971. éd. pub., 1990.

(d'autres cannabinacées)"Marijuana Chemistry Genetics, Processing, and Potency" par Michael Starks pub. Ronin Inc., 1990.

"Marijuana, The Forbidden Medicine" par Lester Grinspoon M.D. et James B. Bakalar pub. Yale University Press New Haven, 1993.

18. Est-ce que cette drogue endommage mon système immunitaire et n'est-il pas plus facile alors d'attraper une grippe?(macrophage du foie)"Delta-9-tetrahydrocannabinol A Novel Treatment for Experimental Autoimmune Encephalitis" par W. D. Lyman , J. R. Sonett , C. F. Brosnan , R. Elkin , M. B. Bornstein dans "Journal of Neuroimmunology"

Vol. 23 pp. 73-81. 1989.

(macrophage des poumons et de d'autres cellules)"Chronic Marijuana Smoke Alters Alveolar Macrophage Morphology and Protein Expression" par Guy A. Cabral, Amy L. Stinnet, John Bailey, Syed F. Ali, Merle G. Paul, Andrew C. Scallet, William Slikker Jr,1991.

(opinion général)"Marijuana and Immunity" par Leo E. Hollister M.D. dans "Journal of Psychoactive Drugs" Vol. 24 Iss. 2 pp. 159-164. pub. Haight-Ashbury Publications en association avec le Haight-Ashbury Free Medical Clinic San Francisco, Calif. : Avril,Juin, 1992.

(Carlton Turner)"Official Corruption Carton Turner" par Jack Herer dans "The Emperor Wears No Clothes The Authoritative Historical Record of the Cannabis Plant, Marijuana Prohibition, & How Hemp Can Still Save the World" pub. Queen of Clubs HEMP Publishing, 1993.

6. AU SUJET D' alt.hemp FAQCette section est pour ceux qui veulent en savoir plus au sujet de la FAQ elle-même, et pour ceux qui veulent faire partie du soutient et de la distribution de ce document.

Le travail a débuté sur une FAQ allemande pour le chanvre, et les vraies patriotes d'autres pays sont encouragées de traduire et/ou de réécrire la FAQ et de faire des recherches sur l'historique de la prohibition dans leurs propres pays. Il y a une liste d'adresses pour la coordination de cette activité et d'autres activités. S.V.P. contactez verdant@twain.ucs.umass.edu si vous avez des questions, des suggestions, des commentaires, des réquisitions, ou des offres d'aide. Nous sommes à la recherche de personnes qui ont beaucoup de temps libres, ou des connaissances de SGML, LaTeX, HTML, MIME, et aussi de d'autre hypertext ou de word-processing software.



Retour à Notre Avenir à Tous
http://www.avenir.qc.ca/marijpet.html